Formule 1

La FIA répond : il n’y a pas eu de mise en danger des pilotes avec la voiture de sécurité

"Et quiconque dit le contraire est en fait assez offensant"

Recherche

Par Olivier Ferret

14 septembre 2020 - 07:47
La FIA répond : il n’y a pas eu de (...)

Dans son debriefing d’après Grand Prix, le directeur de course de la F1, Michael Masi, a tenu à répondre aux pilotes, dont Lewis Hamilton et bien d’autres ont fait partie dimanche soir, qui estimaient que la FIA jouait à un jeu dangereux avec la sécurité sur le timing de la confirmation de la rentrée aux stands de la voiture de sécurité.

Quatre pilotes ont été pris dans un crash et douze pilotes ont été avertis pour ne pas avoir fait attention à la relance lorsque Valtteri Bottas a décidé de repartir à fond uniquement une fois arrivé proche de la ligne de départ / arrivée.

Selon les pilotes, c’est causé par la décision récente de relancer les courses en éteignant de manière trop tardive les lumières sur la voiture de sécurité. Avant cela, les pilotes doivent rester au contact de la Mercedes AMG GT-R qui mène le peloton et le leader ne peut donc pas créer un écart avec elle pour se relancer par exemple au moment de l’arrivée dans le dernier virage.

Hamilton expliquait que la FIA faisait cela pour le show mais que cela mettait les pilotes en danger. Une thèse accréditée par Bottas mais rejetée fermement par Masi.

"C’est absolument faux. Du point de vue de la FIA, la sécurité est primordiale, point final. Fin de l’histoire. En ma qualité de directeur de course et de délégué à la sécurité, c’est là que se situe mon rôle pour l’intégrité et la sécurité sportives. Et quiconque dit le contraire est en fait assez offensant," répond l’Australien.

Et Masi rappelle que le moment choisi pour éteindre les feux de la voiture de sécurité n’a pas joué de rôle dans l’accident.

"Ils peuvent critiquer tout ce qu’ils veulent. Si nous regardons une perspective de distance entre l’endroit où les lumières ont été éteintes et la ligne de contrôle, elle n’est probablement pas différente, sinon plus longue, que dans un certain nombre d’autres lieux."

"Au final, les lumières de la voiture de sécurité s’éteignent là où elles doivent le faire, la voiture de sécurité est dans la voie des stands, nous avons les 20 meilleurs pilotes du monde, et comme nous l’avons vu plus tôt dans la course de Formule 3, ces pilotes dans la catégorie junior ont sur faire un redémarrage très, très similaire à ce qui s’est passé sans F1 et sans incident."

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less