Formule 1

Bottas incrimine les pilotes accidentés à la relance : ’Ça ne sert à rien de se plaindre’

"Nous commençons à courir depuis la ligne de contrôle, pas avant"

Recherche

Par Olivier Ferret

13 septembre 2020 - 18:52
Bottas incrimine les pilotes accidentés

Valtteri Bottas ne veut pas endosser la responsabilité du chaos qui a été vu sur la ligne de départ lors de la première relance du Grand Prix de Toscane. Le Finlandais menait et a imprimé le tempo pour le peloton, mais l’effet accordéon a provoqué un énorme accident impliquant quatre pilotes.

Le pilote Mercedes, qui a tardé à accélérer, note des différences avec la gestion des procédures de Safety Car cette saison, et analyse qu’il s’agit peut-être du problème, mais assure ne pas avoir mis en danger les autres pilotes

"Nous sommes autorisés à courir depuis la ligne de contrôle (départ/arrivée), qui est là depuis un certain temps je pense ! C’est juste la décision de cette année, c’est que sur la voiture de sécurité, ils éteignent les lumières assez tard, donc vous ne pouvez creuser l’écart avec les autres que très tardivement."

"Bien sûr, lorsque vous êtes en tête, vous essayez de maximiser vos chances. Je ne suis pas du tout responsable de cela. Tout le monde peut regarder tout ce qu’il veut. Je faisais une vitesse constante jusqu’à ce que j’y aille. Oui, j’y suis allé très tard, mais nous commençons à courir depuis la ligne de contrôle, pas avant. Donc les gars derrière qui se sont crashés à cause de ça, ils peuvent se regarder dans le miroir, ça ne sert à rien de se plaindre."

Bottas pense que les redémarrages sont déclenchés plus tard que lors des années précédentes pour donner aux pilotes derrière le leader une plus grande opportunité d’attaquer.

"Je pense que la FIA ou la FOM, je ne sais pas qui décide avec les Safety Cars, mais ils essaient de rendre le spectacle meilleur en éteignant les lumières plus tard pour que vous ne puissiez pas créer un écart tôt et ensuite avoir un virage d’avance avant la ligne droite principale. Alors peut-être est-il temps de se demander si c’est juste et sécuritaire de continuer à faire ainsi."

La vidéo du crash :

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less