La FIA doit-elle accorder plus de points à l’IndyCar pour la Superlicence ?

Le cas Herta soulève la question

Recherche

Par Alexandre C.

4 septembre 2022 - 13:05
La FIA doit-elle accorder plus de (...)

En l’état actuel des choses, et sauf à enchaîner de multiples EL1, il est peu probable que Colton Herta atteigne les 40 points nécessaires pour obtenir sa Superlicence, et courir en F1 éventuellement l’an prochain (chez AlphaTauri ?).

Il faut dire qu’en termes de barème de points, l’IndyCar rapporte moins que la F2 : 40 points pour le 1er de l’IndyCar, 30 pour le 2e, 20e pour le 3e du championnat, 10e pour le 4e et jusqu’à 1 point pour le 10e.

Est-ce trop peu quand on connaît le niveau de l’IndyCar ? Le cas Herta a au moins eu le mérite de susciter un débat dans le paddock.

Helmut Marko a depuis confirmé pour la première fois, ce matin à Zandvoort, qu’il visait bien l’arrivée de l’Américain en F1 (chez AlphaTauri, à la place de Pierre Gasly) et ferait tout pour qu’il ait sa superlicence.

Günther Steiner, patron d’une équipe américaine, Haas, pense-t-il que la F1 devrait bonifier le barème de l’IndyCar afin d’attirer plus de pilotes des USA ?

« Nous pouvons en discuter si nous devons les modifier. Je n’ai pas participé à l’élaboration de ces règles, donc je ne sais pas sur quoi elles étaient basées, pourquoi on a choisi le système de points tel qu’il est maintenant, je ne le sais pas et je suis tout à fait ouvert à en discuter. »

« Je ne veux pas être assis ici et dire, Oh, une course IndyCar, nous savons que c’est meilleur que ça. Vous ne pouvez pas trop comparer. Comme je l’ai déjà dit, si nous voulons changer la règle, discutons-en et corrigeons-la pour l’avenir si vous pensez qu’elle est mauvaise, mais il doit y avoir un accord entre les parties prenantes. »

Frédéric Vasseur, qui n’était pas en faveur de faire une exception pour Herta, est également ouvert à une discussion sur le barème.

« Oui, nous avons déjà discuté de cela dans le passé, lorsque nous avons changé l’attribution des points en F3, GP3 et même F2 il y a quelques années. Je pense que l’image globale d’un championnat est toujours en train de changer et de bouger. Nous devons ajuster le nombre de points pour chaque série maintenant, pour savoir si les cinq premiers de la F2 sont meilleurs que les cinq premiers de l’IndyCar. »

« Je ne me prononcerai pas sur ces sujets... nous avons un système qui nous permet de discuter si nous voulons changer ou si quelqu’un a une proposition pour changer l’attribution des points. »

« Maintenant c’est une autre question de voir si nous devons attribuer des points différents à l’IndyCar ou à la F3 ou à la F2 et je ne veux pas faire de comparaisons, aussi, parce que d’une année à l’autre c’est complètement différent. »

Vasseur avait d’ailleurs révélé avoir engagé des pourparlers préliminaires avec Herta, mais la question de la Superlicence avait rebuté Alfa Romeo...

Steiner, chez Haas, a d’ailleurs connu les mêmes difficultés avec Nikita Mazepin, avant que le Russe n’obtienne sa Superlicence finalement.

« Oui » confirme le patron de Haas, « nous avons eu cette situation en 2020 avec Nikita, quand nous avons parlé de... à l’époque, il n’était pas sûr qu’il finisse assez bien classé au championnat, qu’il obtienne assez de points pour la Superlicence et nous n’avons rien fait, nous lui avons juste dit que si tu n’obtiens pas les points, tu ne peux pas conduire en Formule 1. Nous n’avons rien fait d’autre, c’était à lui de finir dans une position où il obtiendrait assez de points pour obtenir les points et il l’a fait à la fin. »

Seidl veut bonifier l’IndyCar

Andreas Seidl, le directeur de l’écurie McLaren en F1, qui est lui pour donner sa Superlicence à Herta même sans quota atteint des 40 points, est logiquement en faveur de davantage favoriser l’IndyCar à l’avenir.

« Je suis tout à fait favorable à l’idée d’examiner cette question et d’adapter le système, car je pense que le championnat IndyCar est un championnat de grande qualité, très compétitif, avec des pilotes de haut niveau. »

« Il n’y a donc aucune raison pour que nous ne fassions pas en sorte que les pilotes compétitifs de là-bas ne puissent pas passer directement à la Formule 1. »

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos