La FIA admet-elle que des écuries pensent plus performance que sécurité ?

Tombazis précise le processus pour le règlement 2023

Recherche

Par Alexandre C.

28 août 2022 - 08:43
La FIA admet-elle que des écuries (...)

Des changements techniques ont été récemment décidés pour l’an prochain (rehaussement des bords du plancher de 15 millimètres), afin de contenir les effets à long terme du marsouinage sur la santé des pilotes.

Christian Horner, chez Red Bull, a déjà pointé du doigt un changement trop tardif au vu du calendrier.

Plus largement, cela pose en soi une question : à quel point la FIA doit-elle tolérer les critiques des équipes quand on parle non pas performance sportive relative, mais purement de sécurité ? Sur le marsouinage ou sur tout autre point...

C’est sur ce dilemme qu’est revenu à Spa Nikolas Tombazis, responsable des monoplaces de la FIA : les équipes ont-elles droit de cité sur ces sujets ?

« Tout d’abord, nous avons vu des phénomènes de marsouinage ce week-end à Spa. »

« Mais il ne fait aucun doute que certaines personnes d’un côté diront que c’est trop, ce que nous faisons, et d’autres nous diront que c’est trop peu. C’est normal. »

Tombazis comprend-t-il donc la fronde de certaines équipes, alors que l’on parle peut-être de la santé des pilotes de F1 ? Y compris même sur la directive technique entrant en vigueur à Spa et mesurant les oscillations concernant le marsouinage ?

« Il faut dire que la sécurité est l’un des sujets qui relèvent directement des prérogatives de la FIA, car elle ne peut être influencée par les questions de positions concurrentielles, etc. »

« J’ai été de l’autre côté de la barrière et lorsque vous êtes dans une équipe, la seule chose dont vous vous préoccupez... Je veux dire, évidemment vous vous souciez de la sécurité - mais la seule chose dont vous vous souciez est votre position concurrentielle ».

« La lutte pour le championnat est si intense, donc c’est toujours cela qui prévaut, et c’est pourquoi on ne peut pas suivre le processus normal, afin d’introduire des changements. »

« Donc cette directive, et quelques changements mineurs de règles, introduits pour Spa introduisent effectivement la mesure du marsouinage et un plancher plus rigide, afin d’avoir une parité à travers la grille. »

Et Tombazis de conclure un lançant un appel à la responsabilité générale quand on évoque des sujets plus graves…

« Maintenant, nous devons agir de manière responsable dans ce sport. Nous voyons des exemples d’autres sports qui ont ignoré les effets à long terme de certaines conditions auxquelles ils soumettent les sportifs, nous avons donc estimé que nous devions adopter une vision à long terme dans ce domaine. »

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos