Formule 1

La F1 veut boucler le sujet explosif de la redistribution des revenus ‘le plus tôt possible’

Ferrari se laissera-t-elle faire par Chase Carey et Liberty Media ?

Recherche

Par A. Combralier

4 décembre 2019 - 13:08
La F1 veut boucler le sujet explosif de

Les budgets plafonnés et la règlementation aérodynamique simplifiée ont un seul et même objectif en vue de la F1 de l’après-2021 : rapprocher les performances entre les écuries. La redistribution des revenus entre les équipes, un autre projet dans les cartons de la F1 et de Liberty Media, participe de la même ambition.

Mais contrairement aux règlements financiers et sportifs, le nouveau projet de redistribution des revenus n’a pas encore obtenu l’aval des équipes. En l’état actuel des choses, les inégalités sont aggravées par le « prize money » : Ferrari reçoit plus que les autres équipes, et les plus petites structures reçoivent moins d’argent.

Le sujet est sensible, mais Chase Carey semble déterminé à avancer, notamment en remettant en cause les avantages historiques de la Scuderia.

« C’est maintenant la gouvernance du sport et la redistribution des primes que nous devons finaliser » a lancé Carey.

« Nous ne nous fixons pas de deadline. Ce genre de discussions se tient en privé, et ce sera le cas de nouveau. D’autres personnes pourraient être tentées de négocier en public, ce n’est pas notre cas. »

« Il y aura toujours des bruits et des rumeurs, c’est la nature de ce sport. Mais je sens bien la situation actuelle. Notre but est bien sûr d’avoir chaque équipe en place, d’avoir tout en place dès que possible. »

Carey confirme que les équipes n’ont pas encore reçu tous les documents prévisionnels de la FOM traitant de ce sujet épineux…

« Elles les recevront bientôt. »

« Notre but est de finaliser les choses dès que possible. Mais de nouveau, nous aurons ce genre de discussions en privé, nous ne mettons pas de deadline. »

Pour que les écuries de milieu de grille soient plus favorisées, il faut mieux partager le gâteau budgétaire ; mais la FOM entend aussi augmenter la taille de ce gâteau. Cela passe notamment par l’extension du nombre de courses, vers les 25 courses à moyen terme…

Mais n’est-ce pas un projet contreproductif, qui mettra les ressources humaines des équipes à rude épreuve ? Plusieurs pilotes ont déjà critiqué les projets de la FOM. Max Verstappen a ainsi sonné l’alerte : selon lui, les mécaniciens pourraient entamer dès aujourd’hui leur procédure de divorce puisqu’ils ne verront plus leurs familles !

« Nous traitons ce sujet avec beaucoup d’attention » a ainsi réagi Chase Carey.

« En dernier ressort, c’est parce que le sport est sain que ces gens ont des emplois. Nous devons nous assurer de rendre le sport sain, mais en essayant de le faire en étant conscient de la fatigue et de l’usure [des mécaniciens]. »

Autrement dit, le message à Chase Carey aux équipes est le suivant : si vous voulez plus d’argent, il faudra aussi donner du vôtre !

FOM (Liberty Media)

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less