Kovalainen : Me séparer de Briatore fut la plus grosse erreur de ma carrière

"J’ai obtenu mes meilleurs contrats grâce à lui"

Recherche

Par Paul Gombeaud

6 août 2022 - 16:31
Kovalainen : Me séparer de Briatore (...)

Heikki Kovalainen a reconnu que sa carrière en Formule 1 avait probablement pris un mauvais tournant après qu’il a choisi de se séparer du management de Flavio Briatore.

Il commence à se dire que Flavio Briatore, toujours lié à Fernando Alonso et Mark Webber, a aussi eu son rôle jouer dans le fait qu’Alpine F1 soit en difficulté, provoquant le départ de l’Espagnol chez Aston Martin F1 et d’Oscar Piastri (managé par Webber) chez McLaren.

Le Finlandais, aujourd’hui âgé de 40 ans, était un pilote prometteur au milieu des années 2000, lui qui brillait en formules de promotion.

Il effectuait ses débuts en F1 chez Renault en 2007, où il avait la lourde tâche de remplacer le double champion du monde en titre Fernando Alonso, avant de devenir le coéquipier de Lewis Hamilton chez McLaren-Mercedes en 2008.

Mais suite à l’affaire du ’Crashgate’, Briatore était banni à vie du paddock de la F1 fin 2009 et Kovalainen décidait de mettre fin à son contrat le liant au sulfureux manager italien.

"C’était la plus grosse erreur de ma carrière," a admis Kovalainen, qui dispute désormais des rallyes au Japon.

"Ca aurait certainement valu la peine de rester à la table de Flavio plutôt que d’aller voir ailleurs."

Difficile de donner tord à Kovalainen sur le plan sportif.

Remercié par McLaren après deux saisons moyennes, il rejoignait la petite structure de Tony Fernandes en 2010 (qui s’est appelée successivement Lotus Racing - à ne pas confondre avec Lotus F1 Team - puis Caterham) avec laquelle il ne marquera pas le moindre point en trois saisons.

On le reverra une dernière fois en F1 en 2013 puisqu’il remplaça son compatriote Kimi Raïkkönen, blessé, lors des deux derniers Grands Prix de la saison 2013 chez Lotus F1 Team, là encore sans le moindre top 10.

"Lorsque mon contrat chez McLaren se terminait, je devais rapidement en trouver un autre et les pilotes gérés par Briatore n’avaient pas leur superlicence à ce moment-là," poursuit Kovalainen.

Le Finlandais a d’autant plus de regrets qu’en 2010, Briatore a vu son bannissement à vie être levé.

"Si j’avais simplement attendu jusqu’au mois de janvier de l’année suivante, Flavio aurait vu sa punition être retirée et il aurait pu revenir."

"Oui, Flavio aurait trouvé de meilleures offres pour moi, j’ai obtenu les meilleurs contrats de ma carrière grâce à lui avant cet incident."

Le pilote finlandais est désormais concentré sur sa carrière en rallyes, où il a jusqu’ici rencontré le succès au Japon.

"Je suis concentré à 100% sur le rallye désormais. J’aime regarder le WRC, je regarde nuit et jour maintenant."

Info Formule 1

Photos

Vidéos