Formule 1

Jordan fusille un Vettel ‘détruit’ par Leclerc qui risque aussi de ‘détruire’ Aston Martin F1

Il ne l’embaucherait pas chez Aston Martin F1

Recherche

Par Alexandre C.

28 juillet 2020 - 17:21
Jordan fusille un Vettel ‘détruit’ (...)

Sebastian Vettel serait sur le point de remplacer Sergio Pérez chez Aston Martin F1, pour l’an prochain. L’actuelle équipe Racing Point ferait ainsi un gros coup au moins médiatique, en engageant un quadruple champion du monde – une opération de nature à rassurer les investisseurs sur l’ambition de Lawrence Stroll.

Mais au vu de ses dernières performances, et de la fidélité de Sergio Pérez à la structure Force India-Racing Point, engager Sebastian Vettel est-il vraiment le bon choix ? Ce n’est pas vraiment ce que pense Eddie Jordan – dont l’avis compte puisque Racing Point est le lointain successeur de Jordan Grand Prix.

Invité du podcast F1 Nation, Eddie Jordan a ainsi relativisé l’apport de Sebastian Vettel à Aston Martin F1, le comparant à Damon Hill, qui avait souffert face à Ralf Schumacher ou Frenzten…

« Bien sûr que vous aimeriez que [Vettel] soit dans la voiture. J’ai obtenu mes meilleurs résultats, si vous voulez… ma toute première victoire a été avec Damon Hill, et il était sur le point de prendre sa retraite... Donc, pour sûr, quatre fois champion du monde… Vettel serait un énorme avantage, une grande récompense, pour toute équipe. »

« Mais détruirais-tu l’équipe qui a Sergio, plus les revenus, plus l’argent, et une bonne dynamique au sein de l’équipe ? »

« Alors maintenant, parlons de Vettel. Peut-il ranimer une sorte d’étincelle et de feu, l’enthousiasme et le charisme qu’il avait ? Cela va être difficile à son âge. Est-ce que je l’embaucherais ? Probablement pas, parce que je pense qu’il y a beaucoup, beaucoup trop de jeunes qui arrivent. »

Jordan ne mâche pas ses mots : il estime que Sebastian Vettel a été " détruit " par Charles Leclerc chez Ferrari l’an dernier...

« Il y a un an, très peu de gens auraient imaginé que Charles Leclerc l’aurait complètement détruit à bien des égards dès sa première année, mais c’est pourtant ce qu’il a fait, et Charles restera probablement numéro un chez Ferrari pendant longtemps. »

« Vous me dites que, dans une voiture similaire, [Vettel] pourrait se battre côte à côte avec Lewis Hamilton ? Pour l’instant, psychologiquement, il ne peut même pas le faire avec Charles Leclerc. Peut-il le faire avec Lewis ? Je ne pense pas, et c’est la façon dont je verrais les choses si j’étais le patron de l’équipe. »

Le père de la fameuse Jordan de 1999 s’est également exprimé sur une autre actualité bouillante autour de Racing Point : l’affaire de la "Mercedes rose", portée devant les instances par Renault. La copie est avérée, mais est-elle donc légale ? Ce n’est pas le sujet apparemment pour Eddie !

« Si j’étais chez Racing Point, je serais vraiment très content et je vais vous dire pourquoi : parce que quand les gens font des efforts pour protester contre vous, ils sont clairement inquiétés par votre équipe. L’aspect juridique, qu’il soit légal ou non, me dépasse certainement. Je ne suis pas un commissaire et je ne suis certainement pas un juge technique, et la vérité émergera avec le temps. »

« Je serais surpris s’ils s’impliquaient réellement dans une escroquerie où il y a eu en fait une tricherie flagrante ou une infraction aux règles. Je ne vois pas cela, ce n’est pas quelque chose dans leur ADN, en ce qui me concerne, et cela pourrait être un peu amer pour d’autres équipes aussi. »

Racing Point F1 - Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less