Formule 1

‘Je n’ai rien à prouver’ : l’arrivée de Russell n’impressionne pas du tout Hamilton

Il encense George… mais aussi Valtteri

Recherche

Par Alexandre C.

2 septembre 2021 - 16:33
‘Je n’ai rien à prouver’ : l’arrivée (...)

La nouvelle ne fait plus guère de doutes aujourd’hui : l’an prochain, Lewis Hamilton aura un nouveau coéquipier en la personne de George Russell.

D’ores et déjà et au vu de la performance magnifique réalisée par le pilote Williams en qualifications, Max Verstappen a considéré que George Russell mènerait la vie dure à son coéquipier en 2022. Une manière aussi de mettre la pression sur Lewis Hamilton…

Et celui-ci a répondu à ces prédictions dans le paddock de Zandvoort. Avec calme et sérénité, sans paraître trop affecté.

« Je n’ai pas l’impression d’avoir quelque chose à prouver. »

« S’il s’avère que j’ai un nouveau coéquipier, eh bien je suis à une autre étape de ma vie. J’ai hâte de voir les jeunes qui arrivent - ce n’est pas que je veuille perdre contre un jeune, naturellement, mais j’ai hâte de voir la progression de ce sport. En fin de compte, je suis un fan de F1. »

« Vous m’avez entendu parler de Lando [Norris] plus tôt dans l’année, c’est encourageant de voir ces jeunes arriver. Ils sont farouches. Je me vois beaucoup dans cette jeune génération. C’est sur eux que le sport va s’appuyer à l’avenir. Il y aura des choses que nous apprendrons les uns des autres. »

Y aura-t-il une rivalité sur et en dehors de la piste entre Lewis Hamilton et George Russell ? Si les deux pilotes sont d’un niveau proche, Mercedes peut-elle revivre une guerre civile comme du temps de Nico Rosberg ?

Lewis Hamilton a aussi répondu sur ce point brûlant... et là encore la confiance prédomine chez lui.

« Nous avons un cadre incroyable dans notre équipe en termes de moral, en termes de nos processus et de la façon dont l’équipe a soutenu ses deux pilotes et c’est pourquoi nous avons de l’harmonie dans notre équipe. Je pense que nous sommes beaucoup mieux préparés que les années précédentes, donc ça ne m’inquiète pas vraiment. »

« Il y aura des choses que nous apprendrons les uns des autres. »

« Mais George a déjà été sur un circuit avec nous, il a déjà fait une course avec l’équipe, il a déjà été dans l’ombre pendant que Valtteri et moi travaillions dans le passé. Il connaît bien l’environnement. »

Serait-ce un accueil plutôt froid réservé par Lewis Hamilton à son futur coéquipier ? Conscient de la situation créée, le pilote Mercedes enchaîne cependant par un éloge du pilote Williams...

« Honnêtement, je pense qu’il sera bon, George est un pilote incroyablement talentueux, clairement. Je dirais que le seul point fort de la semaine dernière [sur l’ensemble du Grand Prix pour tous les pilotes] a été son tour de qualification, c’était incroyable. »

« Il est humble, il a une bonne approche. Naturellement, je pense que le fait d’être Britannique l’aide en termes de communication. »

Mais il embraie aussi par un autre éloge, celui de Valtteri Bottas, qu’il souhaitait voir rester à ses côtés chez Mercedes.

« En ce moment, je dois naturellement soutenir mon coéquipier, c’est pourquoi je soutiens toujours Valtteri parce que nous avons un travail à faire. Aucun de nous ne peut gagner le championnat des constructeurs à nous seuls, nous devons le faire collectivement. »

« Et je suis fier de travailler aux côtés de Valtteri. »

« C’est une bonne personne et c’est la raison pour laquelle j’ai le respect que j’ai pour lui, et en plus de cela, c’est un compétiteur féroce. Il n’abandonne jamais, il continue à pousser. »

« Il m’a aidé à performer durant les championnats avec l’équipe. Je n’aurais pas pu le faire sans lui. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less