Horner : Trop tard pour changer les planchers des F1 de 2023 !

Red Bull est furieuse contre le lobbying de Mercedes F1

Recherche

Par Olivier Ferret

23 juillet 2022 - 08:12
Horner : Trop tard pour changer les (...)

Christian Horner a dénoncé les modifications proposées à la réglementation de la Formule 1 sur le plancher des voitures pour 2023, insistant sur le fait qu’il est trop tard pour introduire de nouvelles règles.

Plus tôt ce mois-ci, la FIA a présenté ses plans pour atténuer la gravité des rebonds à grande vitesse, un certain nombre de pilotes se plaignant de ce problème.

Une directive technique sera introduite au Grand Prix de Belgique mais d’autres modifications sont également prévues pour 2023.

Celles-ci incluent l’élévation des bords du plancher de 25 mm et l’élévation du diffuseur sous le plancher, ainsi que l’introduction de tests de flexibilité du plancher plus stricts.

Mais avec des équipes développant déjà leurs F1 pour l’année prochaine, Horner estime que la saison est trop avancée pour mettre en œuvre un changement majeur de réglementation pour les voitures 2023.

"Ce n’est pas tant la directive qui pose problème, je pense que le problème est ce qu’ils recherchent avec leur ’remède’ pour l’année prochaine."

"La directive n’est pas un souci pour nous. Mais il y a énormément de lobbying de la part de Mercedes F1 pour changer la réglementation de manière significative pour l’année prochaine."

"C’est de la folie ! Cette équipe pourrait faire rouler sa voiture plus bas et bénéficier de ce concept de règles pour son concept actuel. J’ai entendu 40% d’appuis en plus ! Autant plier bagages et les laisser rouler tout seul ! C’est vraiment un moment trop tard dans l’année pour décider d’un changement."

"Le président de la FIA [Mohammed Ben Sulayem] fait ce qu’il faut, il rassemble toutes les informations et j’espère qu’une solution sensée pourra être trouvée. Il est trop tard dans la saison pour des changements fondamentaux de réglementation, ce qui serait vraiment le cas avec quelque chose comme ça."

Horner a soutenu les ingénieurs en F1 pour résoudre le problème de marsouinage par eux-mêmes, soulignant qu’au cours des dernières courses, le marsouinage n’a pas été un facteur majeur par rapport au début de la saison.

"Nous n’avons pas eu de problème de toute l’année. Il n’y a qu’une seule équipe qui a eu un gros problème... toujours la même !"

"Nous avons certains des ingénieurs les plus talentueux au monde dans ce sport, et je peux presque vous garantir que si nous revenions l’année prochaine, il n’y aurait pas de voitures avec du marsouinage. Au cours des dernières courses, c’était OK, ici en France ça a l’air OK."

"Ce que vous ne voulez pas faire, c’est vous lancer dans une réaction excessive qui pourrait avoir des impacts fondamentaux sur les voitures de l’année prochaine."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos