La colère des équipes monte contre la FIA et le règlement F1 de 2023

McLaren soutient toutefois la Fédération et invoque la sécurité

Recherche

Par Olivier Ferret

22 juillet 2022 - 18:21
La colère des équipes monte contre la (...)

La FIA a annoncé la semaine dernière qu’elle réviserait certains aspects de la réglementation technique de l’année prochaine afin d’atténuer la rigidité du pilotage des F1 introduites cette année.

Elle suivra l’introduction d’une nouvelle directive technique du Grand Prix de Belgique clarifiant un domaine de la réglementation et fixant une limite au mouvement vertical autorisé des voitures.

Pour 2023, la FIA a envoyé un projet de modification du plancher jugé beaucoup trop éloigné des règles actuelles et coûtant cher en conception pour les nouvelles équipes. En effet, la FIA souhaite relever la hauteur des bords du plancher de 25 mm, bien plus que ce que les équipes souhaitaient lors de la réunion technique (10 mm).

La fronde est telle que 6 équipes se sont déjà opposées à ce règlement : Ferrari, Red Bull, AlphaTauri, Alfa Romeo, Haas et Williams.

Quelques unes, comme McLaren, estiment que la FIA ne doit pas reculer dans ses efforts pour réduire le marsouinage des voitures en 2023, quitte à modifier encore une fois les F1.

"Nous sommes satisfaits des décisions du côté de la FIA ou du leadership du côté de la FIA concernant ce sujet," confie Andreas Seidl au Paul Ricard.

"Quand tout cela a commencé avec la directive technique, la FIA a clairement indiqué que c’était basé sur la sécurité. C’est pourquoi je pense qu’il est également très important maintenant de suivre et de ne céder dans aucune direction. Nous en sommes donc très satisfaits."

Mercedes F1 et Aston Martin, deux autres équipes motorisées par Mercedes, soutiennent la FIA. Mais Seidl a déclaré que l’équipe n’avait pas été sollicitée par Mercedes pour cette position (non défendue par Williams) ni même par ces 6 équipes rivales pour s’opposer au changement de règles.

"Nous sommes une équipe indépendante et nous prenons nos propres décisions et luttons pour ce que nous pensons être correct. Nous soutenons avoir un leadership de la FIA. C’est toujours une discussion en cours, ce qui est également normal. Mais à la fin, je suppose que nous aurons bientôt la clarté et que nous nous concentrerons uniquement sur cela."

FIA

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos