Formule 1

Horner tacle Mercedes F1 : Les critiques proviennent d’un manque de confiance

"Personne ne les a soumis à ce genre de pression à ce stade de la saison"

Recherche

Par Franck Drui

21 octobre 2021 - 17:53
Horner tacle Mercedes F1 : Les (...)

Le patron de l’équipe Red Bull, Christian Horner, pense que Lewis Hamilton n’a jamais eu affaire à un rival au championnat aussi fort que Max Verstappen au cours de sa carrière en F1.

Avec six manches à disputer dans le championnat 2021 et avant le Grand Prix des États-Unis ce week-end, Verstappen mène Hamilton au classement des pilotes de seulement six points.

En 2016, la lutte pour le titre s’est jouée entre Hamilton et son principal challenger de l’époque, son coéquipier Nico Rosberg, jusqu’au dernier moment. Ce dernier a finalement réussi à gagner mais Horner pense que la rivalité entre Hamilton et Verstappen se déroule à un niveau encore plus élevé cette année.

Si Verstappen et Red Bull remportent le titre cette année, Horner pense que "ce sera notre plus grande réussite. Si vous regardez la force de Mercedes et la domination qu’ils ont eue, il est clair que personne ne s’est approché d’eux depuis des années. Personne ne les a soumis à ce genre de pression à ce stade de la saison, ce sera donc un énorme exploit si nous réussissons."

Quant à Hamilton, "Lewis a eu une carrière incroyable et il est toujours dans une forme fantastique. Il est toujours un titan du sport."

"Le fait que Max soit capable d’être à son niveau est probablement quelque chose que Lewis n’a pas eu tout au long de sa carrière – certainement pendant les années où il a été titré. Il n’y a rien eu pour lui avec ce degré d’intensité. Il y a évidemment beaucoup en jeu alors qu’il vise un huitième titre record."

"Max vise lui son premier, il n’a pas la même pression car il sait qu’il a encore de nombreuses années à venir."

Même si Horner minimise la pression de ce 1er titre mondial, on sait que Verstappen l’attend au fond de lui avec une grande impatience. A-t-il une technique pour le calmer face à l’adversité ?

"Nous rappelons simplement à Max que nous nous concentrons beaucoup sur nous-mêmes et que nous ne devons pas nous laisser entraîner dans les commentaires de nos concurrents lorsqu’ils vous critiquent. Ils le font parce qu’en fin de compte, ils n’ont pas cette confiance intérieure en eux-mêmes. Il vaut mieux prendre cela comme un compliment."

Mais certains commentaires ont bien atteint le Néerlandais, comme lorsque Damon Hill a lancé que "la collision à Monza semblait calculée", un avis rejoignant celui de Toto Wolff, qui avait parlé lui de "faute tactique".

"Max a été très énervé et déçu par ces commentaires," révèle Horner.

"Tout le monde a le droit à un avis mais c’est décevant car ce n’était absolument pas le cas. Peut-on dire la même chose pour Lewis alors à Silverstone ? Je peux alors dire juste comme ça que je pense que Lewis savait le risque qu’il prenait, et les stewards l’ont jugé manifestement plus fautif. Malheureusement, les avis sont toujours assez biaisés. Les faits par contre... Nous avons perdu une voiture, perdu un moteur et lui a réussi à continuer et à gagner la course, donc il n’y avait pratiquement aucune pénalité pour lui alors qu’il a été considéré comme fautif."

"OK, ça ne s’est pas bien passé ce jour-là, mais les choses ont tendance à s’équilibrer au cours de l’année."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less