Horner regrette que la F1 n’ait pas soutenu Masi après l’avoir lui-même enfoncé à Djeddah

’Entendre qu’il a reçu des menaces de mort n’est pas normal’

Recherche

Par Alexandre C.

25 février 2022 - 18:57
Horner regrette que la F1 n'ait (...)

Il n’y a pas que Nicholas Latifi à avoir reçu des menaces de mort suite au Grand Prix d’Abu Dhabi : Michael Masi, le directeur de course de la FIA d’alors, en a aussi pâti.

Ces menaces de mort n’ont pas été du goût bien sûr du paddock, en particulier chez Red Bull où le soutien envers l’ex-directeur de course a été le plus fort. Aux essais hivernaux de Barcelone, Max Verstappen avait par exemple déploré que Masi ait été « jeté sous un bus » par la vindicte populaire.

La FIA, qui a remplacé Masi par Eduardo Freitas et Niels Wittich, aurait-elle aussi manqué de soutien par ce geste ? Voire dans les jours et semaines suivant le Grand Prix ? Le monde de la F1 a-t-il assez soutenu Masi ?

C’est l’hypothèse que fait Christian Horner : pour lui, certains (mais qui ?) n’ont pas assez soutenu Masi face à la polémique.

« Le manque de soutien dont a bénéficié Michael est décevant, surtout à une époque où la santé mentale est un sujet si répandu. Entendre que sa famille et lui-même ont reçu des menaces de mort n’est pas normal. »

Horner a publiquement fait part de son désaccord à la FIA et à la FOM...

« Une pression énorme a été exercée sur la FIA pour qu’elle s’occupe de lui. Et j’ai clairement indiqué, lors de la réunion de la semaine dernière à Londres, qu’il aurait dû bénéficier d’un plus grand soutien. J’ai été déçu que personne ne partage cette opinion. »

« J’ai eu un échange avec Michael pour lui souhaiter bonne chance. Mais toute cette expérience a été très, très dure pour lui. »

De tels propos ne peuvent cependant paraître que surprenants voire opportunistes de la part de Christian Horner. Pour rappel, à la suite du Grand Prix d’Arabie saoudite, Christian Horner, mécontent de la gestion de la course par Masi, avait déclaré : « Charlie Whiting nous a manqué aujourd’hui. »

Que dirait Christian Horner aujourd’hui si Lewis Hamilton avait finalement remporté le titre ? Espérons tous qu’il soutiendrait de la même manière Masi…

Horner critique les médias britanniques

Une fois encore Christian Horner a souligné que le titre de Max Verstappen ne devait en rien être entaché par la polémique d’Abu Dhabi. Sauf peut-être si on déforme la réalité, comme dans les médias au Royaume-Uni ?

« Les médias britanniques en ont fait toute une histoire parce que Lewis est évidemment un pilote britannique, mais je ne pense vraiment pas [que le titre ait été terni]. »

« Max était le meilleur pilote l’année dernière. Il n’a pas eu de chance et les choses ne se sont pas toujours passées comme il le voulait. C’est trop facile de s’accrocher à un événement, et on a beaucoup écrit sur la voiture de sécurité à Abu Dhabi. »

« Mais, encore une fois, tactiquement, en tant qu’équipe, nous avons fait les bons choix. Mercedes a laissé Lewis sur un vieux train de pneus de 44 tours et il allait toujours être exposé au restart. »

« Il n’y avait pas de cadeau pour Max non plus. Lewis ne s’attendait pas à ce qu’il dépasse là où il l’a fait. Quand Max l’a dépassé à l’intérieur de l’épingle, vous pouviez voir qu’il a pris Lewis complètement au dépourvu. Lewis a laissé la porte ouverte. »

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos