Formule 1

Horner s’en prend à la FIA : ’Charlie Whiting nous a manqué aujourd’hui’

"Nous allons parler longtemps de cette course"

Recherche

Par Olivier Ferret

5 décembre 2021 - 22:29
Horner s’en prend à la FIA : ’Charlie (...)

Le patron de l’équipe Red Bull, Christian Horner, a vivement critiqué la réglementation excessive de la F1 par la FIA à la suite d’un Grand Prix d’Arabie saoudite chaotique. Après ses critiques contre les commissaires au Qatar, le Britannique en a remis une couche sur la gouvernance sportive.

Tout en reconnaissant que le directeur de course de la FIA, Michael Masi, avait un travail difficile à accomplir étant donné le chaos qui s’est déroulé à Djeddah, Horner fait une déclaration qui risque de mal passer : "Charlie Whiting nous a manqué aujourd’hui".

Whiting était réputé pour sa prise de décision ferme mais juste pendant son mandat en tant que directeur de course avant sa mort, qui a conduit Masi à prendre sa succession il y a près de trois ans.

Masi a sans doute subi sa course la plus difficile à la barre de la F1 car il y a eu deux périodes de drapeau rouge, de nombreuses voitures de sécurité virtuelles et des accidents, des débris sur la piste, puis une bataille qui a été encore une fois trop loin entre Lewis Hamilton et Max Verstappen.

Après la course, Verstappen a déclaré que la F1 était désormais "plus une question de pénalités que de course".

Interrogé sur ses réflexions, Horner acquiesce : "Nous sommes surréglementés, puis l’arbitre … il y a des règles concernant 10 longueurs de voiture, un tour de formation n’est pas un tour de formation s’il s’agit d’un redémarrage."

"J’ai l’impression qu’il y a trop de règles. J’ai l’impression que Charlie Whiting nous a manqué aujourd’hui, je suis désolé de le dire. Mais l’expérience qu’il a eue..."

"C’est évidemment frustrant, c’est difficile pour Michael et les commissaires, en particulier sur ce type de circuit, avec la quantité de débris et les types de virages. Mais c’est la même chose pour tout le monde."

Horner pense qu’un débat va faire rage après cette course et sa gestion longtemps après la fin de la saison, ajoutant : "Je pense que c’était une course difficile à gérer pour eux aujourd’hui, il y avait beaucoup de débris."

"Il y avait évidemment beaucoup de trafic avec un contrôle de course flou sur divers incidents différents, puis des voitures de sécurité, des voitures de sécurité virtuelles, des redémarrages, et ce processus était difficile à suivre."

"Il y a de nombreuses leçons de cette course qui seront discutées en détail au cours des prochaines semaines. Nous allons en parler longtemps."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less