Hill inquiet pour Hamilton : A force il pourrait avoir une commotion cérébrale

Les rebonds ont grandement fait souffrir le Britannique à Bakou

Recherche

Par Paul Gombeaud

15 juin 2022 - 08:38
Hill inquiet pour Hamilton : A (...)

Lewis Hamilton a vécu un véritable chemin de croix lors du Grand Prix d’Azerbaïdjan, tant le marsouinage aura affecté sa Mercedes F1 dans la longue ligne droite du tracé urbain.

Le phénomène des rebonds affecte plusieurs équipes en raison de l’effet de sol, et l’écurie allemande est probablement la plus touchée. Le septuple champion du monde faisait d’ailleurs presque peine à voir au sortir de la course, tant son dos le faisait souffrir.

Toto Wolff avait d’ailleurs sous-entendu que son pilote pourrait manquer le Grand Prix du Canada, avant que l’intéressé ne confirme sa présence pour Montréal ce weekend.

La situation semble d’ailleurs préoccuper Damon Hill, le champion du monde 1996, qui s’inquiète du fait que Hamilton pourrait avoir une commission cérébrale à force de subir de telles vibrations à bord de sa W13.

"Il doit piloter cette voiture, et il est évident que c’est un gros stress pour lui," a déclaré Hill, également consultant pour la télévision anglaise.

"Je me dis qu’à force de faire subir ça à votre tête en permanence, vous pourriez avoir une sorte de commotion."

"C’est une chose bénigne, mais sa tête se cognait en permanence tout autour du circuit. Ce n’est vraiment pas une situation idéale."

"Je pense qu’il s’est également écorché la peau en bas du dos."

Johnny Herbert, autre ancien de la F1 et lui aussi consultant, rejoint l’opinion de Damon Hill.

"La Mercedes rebondit à une fréquence horrible comparé à la Red Bull. C’est un vrai martèlement sur le dos."

"Je rejoins Damon, c’est horrible pour la tête mais aussi pour le dos."

"Mercedes doit faire quelque chose. Ils ne peuvent pas attendre de Lewis et de George (Russell) qu’ils souffrent de la sorte toute l’année."

Mercedes F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos