Formule 1

Hamilton et Vettel ne sont pas surpris par la pénalité de Verstappen

L’erreur de Red Bull était conséquente

Recherche

Par Emmanuel Touzot

27 mai 2019 - 12:04
Hamilton et Vettel ne sont pas (...)

Max Verstappen a reçu cinq secondes de pénalité lors du Grand Prix de Monaco pour avoir tassé Valtteri Bottas contre le mur après avoir été relâché trop tôt lors de son arrêt aux stands. C’est autant l’équipe, pour le timing, que le pilote, qui est ressorti sans faire attention à la Mercedes, qui ont été pénalisés. Sebastian Vettel n’est pas étonné d’une telle décision.

"Je ne sais pas. C’est une question piège car vous n’avez pas de place dans les stands" analyse l’Allemand. "Je ne suis pas fan des pénalités en général mais vous devez trouver un moyen de limiter certaines actions, évidemment. C’était proche avec les tuyaux si la voie des stands n’est pas faite pour avoir deux avoir se battant l’une avec l’autre."

"De derrière, on aurait dit que Max avait laissé plus d’espace. Je ne sais pas si Max était devant, donc je ne sais pas si c’était nécessaire d’autant serrer Valtteri. Je ne sais pas s’il y avait quelque chose devant lui. Je ne voyais pas devant sa voiture. En général je ne suis pas fan des pénalités, mais je suis sûr qu’ils ont bien regardé et c’est ce qu’ils ont décidé, donc c’est normal."

De son côté, Lewis Hamilton trouve logique que Verstappen ait subi une pénalité, même si l’erreur initiale vient de Red Bull : "C’est un sport d’équipe donc on en paie le prix ensemble, collectivement. Si on fait des erreurs en piste, l’équipe en paie le prix et si l’équipe fait des erreurs, le pilote en paie le prix."

"Je ne l’ai pas vu les images mais j’imagine que l’unsafe release n’est pas une bonne chose car il y a un risque d’accident. Je n’ai pas vu ce qu’il s’est passé mais on sait que de telles choses peuvent causer du tort avec les mécaniciens dans la voie des stands, on l’a déjà vu auparavant. Mais je pense que c’est un sport d’équipe donc on en paie le prix ensemble. "

Red Bull

expand_less