Formule 1

Grosjean s’est demandé s’il avait encore envie d’être en F1

"Oui, je me suis parfois posé certaines questions"

Recherche

Par Emmanuel Touzot

20 septembre 2019 - 13:02
Grosjean s’est demandé s’il avait (...)

Daniel Ricciardo n’a pas caché un certain étonnement après avoir appris que Romain Grosjean allait rester chez Haas. Pas parce qu’il ne pensait pas le pilote français capable de la garder, mais plutôt parce que toutes les rumeurs convergeaient vers un départ, possiblement en Formule E.

"Il est coriace ce bon vieux Romain !" s’amuse Ricciardo. "J’ai entendu il y a encore quelques jours qu’il allait rejoindre la Formule E. Je pensais donc qu’il allait quitter la Formule 1, d’autant plus que les dernières saisons ont été faites de hauts et de bas pour lui."

"Peut-être que c’était le moment de trouver quelque chose d’autre. J’ai donc été un peu surpris, mais pas non plus très étonné. Si vous avez la possibilité de rester en Formule 1, c’est mieux."

De son côté, Grosjean avoue que la période a été compliquée, en attendant que l’équipe prenne sa décision, mais aussi à titre personnel : "Je me suis demandé si j’avais toujours envie d’être en Formule 1. Parce que cela fait depuis 2011 que je n’ai pas été champion. Parce que cela fait depuis 2013 que je n’ai pas une voiture capable de m’amener sur le podium."

"Et parfois, j’ai un peu l’impression de jouer au tennis avec une raquette de ping-pong et vous comprenez bien que dans ces conditions-là les chances de gagner un tournoi sont faibles."

Il explique avoir fait une véritable introspection pour être sûr qu’il avait encore la motivation nécessaire : "Oui, je me suis parfois posé certaines questions : ’Ai-je vraiment envie de continuer en Formule 1 ? Est-ce que c’est vraiment cela que j’ai envie de faire ?"

"Ne serai-je pas mieux dans un championnat moins médiatisé où je gagne peut-être un peu moins bien ma vie, mais où j’aurais l’opportunité de remporter des courses ?’ Il y a des moments où c’est important de se poser des questions. Mais la réponse est claire, je souhaite rester en Formule 1."

La raison qui a fait un déclic pour lui a été une discussion avec son fils, comme il l’explique : "Une discussion avec mon fils de six ans, Sacha. Il m’a dit : ’Papa, je n’ai pas encore pu venir te voir sur un Grand Prix. Je veux vraiment venir l’an prochain.’ Cela a pas mal pesé dans la balance. Je me suis dit que je ne pouvais pas arrêter la Formule 1 tant qu’il n’est pas venu."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less