Formule 1

Gasly : l’intérim de Russell a prouvé que la F1 comptait plus que le pilote

Il juge la saison de ses pairs

Recherche

Par Alexandre C.

22 décembre 2020 - 13:21
Gasly : l’intérim de Russell a prouvé (...)

Avec AlphaTauri, Pierre Gasly a vécu une saison exceptionnelle ponctuée par une victoire à Monza. Mais le Français a aussi été un fin observateur du déroulement de l’année.

Lewis Hamilton a été justement élu par ses pairs meilleur pilote de l’année. Pierre Gasly, se confiant à Canal +, n’a pas dit s’il avait placé le pilote Mercedes en tête de son hit-parade personnel, mais à l’entendre, Lewis Hamilton était bien placé…

Sur le plan personnel d’ailleurs, Gasly a aussi pu mieux connaître le Britannique.

« Cette année, au moins… grâce au Covid, on va dire, on s’est un peu rapproché, appris à se connaitre un peu plus. J’ai commencé à le regarder en kart ; ça a toujours été une sorte d’idole. Il n’y a pas eu meilleur que lui en F1, ou il est au même niveau que Michael Schumacher. Et d’avoir des mots aussi touchants de sa part, c’est quelque chose d’assez incroyable. Il est direct venu me féliciter après la course. Et le mec est 7 fois champion du monde, ça fait quelque chose. »

Un autre pilote Mercedes a aussi marqué Pierre Gasly : non pas Valtteri Bottas, mais George Russell, durant son intérim à Sakhir. Pour le pilote AlphaTauri, ce Grand Prix d’intérim peut aussi servir de leçon aux observateurs non-spécialistes de la F1 qui estiment que c’est le pilote qui compte plus, dans le classement final, que la voiture.

« On peut se dire beaucoup de choses. George a vraiment fait un week-end quasi-parfait à Sakhir, il a montré tout son potentiel, pour saisir l’opportunité qui lui était présentée. »

« C’était aussi bien de se rendre compte qu’en F1, aujourd’hui, les résultats dépendent énormément de la voiture qu’on a en-dessous de nous. George a fait une belle saison, mais s’est bagarré pour des 13e, 14e, 15e places tout au long de l’année. Cela montre un peu toutes les différences de performance entre les voitures, et j’espère que c’est quelque chose qui pourra être un peu réduit ces prochaines années. »

Cette année, la constance de Sergio Pérez avec Racing Point a aussi frappé Pierre Gasly.

« Je suis content pour lui, cela faisait longtemps qu’il l’attendait, cette première victoire. Sergio, c’est vraiment un très bon pilote. Il est toujours là, chaque dimanche, il marque toujours les points ; il est plus impressionnant le dimanche qu’en qualifications. C’est quelqu’un de régulier, un excellent pilote. »

« Ce qui est hallucinant à Sakhir, c’est qu’au premier virage, il se retrouve dernier. C’est un bel exemple pour dire qu’il ne faut jamais abandonner. C’était vraiment une super belle performance. »

Charles Leclerc, le pote de Pierre Gasly, a lui connu une saison si complexe avec une SF100 médiocre. Le pilote Ferrari s’est-il confié sur ses frustrations à son homologue et ami d’AlphaTauri ?

« Je n’ai pas envie de parler pour lui. Mais oui, ce fut une année compliquée. Il fait une année magnifique avec Ferrari l’an dernier, à se bagarrer pour les poles, les victoires, presque tous les week-ends. Il arrive à tirer son épingle du jeu sur trois-quatre courses, et à sortir une performance incroyable, mais toute l’année, ça n’a pas été simple. »

AlphaTauri

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less