Formule 1

Gasly considère Williams F1 comme un rival sérieux en milieu de grille

Il fait le point sur le niveau ‘honnête’ de l’AlphaTauri

Recherche

Par A. Combralier

28 juillet 2020 - 16:49
Gasly considère Williams F1 comme un (...)

AlphaTauri évolue à son rang pour le moment, en milieu de grille, derrière Renault. Handicapée par la fiabilité de l’unité de puissance Honda, l’équipe conserve cependant un bon potentiel qui sera à exploiter lors des deux prochains Grands Prix à Silverstone.

Pierre Gasly pense lui aussi que l’AlphaTauri est « honnête » même s’il concède que « des choses doivent améliorées, surtout en termes d’aérodynamique. »

« Nous pouvons y trouver plus de performances. La voiture n’a pas de faiblesses majeures dans un domaine particulier. Nous devons améliorer deux ou trois choses pour obtenir une voiture mieux équilibrée. La chose la plus importante est de trouver un peu plus d’appui. »

Il faut dire que la concurrence est aussi très rude en milieu de grille…

« En regardant nos performances, nous devons considérer que, dans le milieu de grille plusieurs équipes ont fait un grand pas par rapport à l’année dernière, en particulier Racing Point et McLaren, et cela a tout de suite creusé l’écart entre elles et nous. Il est clair que Williams a fait d’énormes progrès et peut maintenant être considérée comme faisant partie de la bataille de milieu de grille, tout comme Renault. Il nous appartient maintenant de nous rapprocher des leaders et, espérons-le, de les dépasser. »

Dimanche dernier, pour la première fois depuis le début des courses, les mécanos ont pu quelque peu se reposer... Mais un triple-header revient et Pierre Gasly a une nouvelle pensée pour son équipe.

« Maintenant, nous arrivons à un autre triple-header. Après trois courses d’affilée, on remarque un peu de fatigue, mais pour être honnête, je n’ai pas beaucoup couru en Hongrie, donc je n’ai pas à me plaindre à ce sujet. Cependant, pour le reste de l’équipe, les mécaniciens et les ingénieurs, c’est une autre affaire car le rythme est très chargé et les restrictions nécessaires sur la façon dont nous travaillons ajoutent à la difficulté. Ce n’est pas facile pour eux de faire beaucoup de triples-headers, et c’est intense pour tout le monde dans le paddock. »

L’an dernier, dans la Red Bull, Gasly avait signé une de ses meilleures performances sur ce tracé. Comment pourrait-il décrire les caractéristiques de Silverstone ?

« Silverstone est l’un des meilleurs tracés de la saison. Il y a beaucoup de virages rapides et vous vous trouvez un bon rythme à travers des sections comme Maggots et Becketts, qui est l’une des plus belles de l’année, ce qui la rend très excitante. Avec ces voitures actuelles, c’est devenu une piste où la puissance du moteur est maintenant plus importante qu’auparavant, car le premier virage est à fond, Cope aussi, tout comme Maggots, donc effectivement il y a moins de virages. La vitesse en ligne droite est donc plus importante, mais c’est quand même très amusant à conduire. »

« Pour la deuxième course à Silverstone, nous utiliserons tous des pneus plus tendres, ce qui signifie que nous devons repenser certains aspects de notre façon d’aborder le deuxième week-end. Sur une piste où l’on met beaucoup d’énergie dans les pneus avec tous les virages à grande vitesse, cela aura un effet sur les qualifications et aussi sur le survirage ou le sous-virage que l’on aura sur une distance de course, la gestion des pneus sera donc un sujet important. »

Enfin, le troisième Grand Prix en trois semaines sera celui d’Espagne, que les pilotes connaissent très bien grâce aux essais hivernaux.

« Ensuite, nous irons en Espagne, où nous avons déjà roulé cette année. C’était il y a longtemps maintenant, mais nous avons les données des essais hivernaux et il sera intéressant de voir comment les voitures ont évolué depuis février. Les conditions étaient très différentes à l’époque, très froides et maintenant il fera très chaud en plein milieu du mois d’août, ce qui n’est pas la période habituelle pour la course à Barcelone. Cela va compliquer les choses pour les pneus par rapport à la date habituelle de la course, début mai, surtout si l’on considère que cette piste n’est jamais facile sur le front des pneus. »

AlphaTauri (Toro Rosso)

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less