Formule 1

Ferrari s’inquiète aussi de la montée de la Formule E

Un risque pour l’avenir ?

Recherche

Par Olivier Ferret

11 septembre 2019 - 16:02
Ferrari s'inquiète aussi de la montée (...)

Ferrari a identifié deux risques potentiels pour l’avenir de la Formule 1.

Le premier est le débat en coulisses sur les règles de 2021, qui durera jusqu’en octobre.

Ferrari, la seule équipe disposant du droit de veto, a identifié un problème parmi les projets de standardisation des pièces destinés à réduire les coûts et à niveler le plateau.

"Nous pensons que la standardisation pourrait même représenter un risque pour la Formule 1 à l’avenir," avaiit confié le directeur de l’équipe, Mattia Binotto (lire notre article plus complet publié ici ce dimanche).

Mais Ferrari a également identifié un risque potentiel qui, selon elle, pourrait même être de nature existentielle : la Formule E.

Dans son rapport annuel, Ferrari souligne ainsi que :

"Notre part des bénéfices liés aux activités de Formule 1 peut diminuer si la performance de notre équipe baisse par rapport à celle des autres équipes concurrentes, ou si les activités de la Formule 1 dans son ensemble en pâtissent, notamment et potentiellement en raison de la popularité croissante du championnat de Formule E."

Ferrari va surveille "avec attention" la Formule E et pourrait réfléchir à un engagement dans le futur. Mais rien ne sera possible avant 2021 ou 2022 au mieux.

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less