Ferrari commence à dompter le marsouinage sur sa F1-75

Il a déjà bien été réduit lors de la dernière journée à Barcelone

Recherche

Par Olivier Ferret

27 février 2022 - 18:04
Ferrari commence à dompter le marsouinage

La vidéo avait frappé lors du 2e jour des essais F1 à Barcelone : la Ferrari F1-75 rebondissait beaucoup en ligne droite, à cause de l’effet du marsouinage dû à l’effet de sol introduit sur les F1 de 2022.

De quoi s’inquiéter au sein de la Scuderia ? Pas vraiment car toutes les F1 ou presque (McLaren semble y échapper) ont vu ce phénomène naturel mais pas toujours anticipé se produire. Et du côté de Maranello, on a déjà des solutions à venir pour atténuer, voire annihiler ce phénomène très dérangeant pour les pilotes et, éventuellement, pour la fiabilité.

"Concernant les rebonds (marsouinage), nous avons eu un problème mais ce n’est plus le cas," confie Mattia Binotto.

"Déjà, entre jeudi après-midi et vendredi matin, nous avons apporté des modifications qui ont fait que nous rebondissons beaucoup moins. D’une manière ou d’une autre, nous gérons la situation."

"Nous allons continuer à travailler sur cela à l’usine, avant les essais de Bahreïn et trouver des solutions pour le réduire au minimum. Je ne sais pas si cela peut être annihilé car il y aura toujours des bosses sur les circuits de F1. Mais au moins nous pouvons le réduire. L’idée serait d’être la référence dans ce domaine comme pour tous les autres."

Ferrari a en tout cas impressionné par sa constance et ses premières performances en Espagne. L’Italien admet avoir le sourire côté fiabilité déjà.

"Nous sommes très heureux parce que, premièrement, nous avons fait beaucoup de tours, nous avons appris le fonctionnement de la voiture, récupérer des données importantes pour les ingénieurs à l’usine. Mais les performances, non, ça sert à rien de regarder ça, c’est bien trop tôt."

"Personne ne roule dans les mêmes conditions et je m’attends à voir d’autres voitures être très rapides."

"L’objectif était de rouler, d’être constant, d’avoir des données pour progresser et extraire du potentiel. Nous y sommes parvenus et maintenant il y a un gros travail à Maranello avant les essais puis la première course à Bahreïn."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos