Formule 1

Excellent 9e, Albon a mis Kvyat sous l’éteignoir chez Toro Rosso

Le Thaïlandais continue d’impressionner chez Toro Rosso

Recherche

Par A. Combralier

13 juillet 2019 - 18:02
Excellent 9e, Albon a mis Kvyat (...)

Les fortunes étaient véritablement contraires ce samedi à Silverstone, pour les deux pilotes Toro Rosso. D’un côté, le rookie Alexander Albon a une fois encore étonné, dans le bon sens, en se glissant en Q3.

Le Thaïlandais, pour quatre centièmes, s’est même offert le luxe de battre la Renault de Nico Hulkenberg. Il partira 9e et pourra viser quelques points demain. Ce qui est certain, c’est qu’il continue d’impressionner positivement dans le garage Toro Rosso et inévitablement, dans le garage Red Bull…

« Je suis heureux de ce tour ! Nous avons toujours été dans le top 10 ce week-end mais nous savions que les autres hausseraient leur rythme en qualifications. Notre équilibre s’est juste amélioré tout au long du week-end, et nous avons tout mis ensemble aujourd’hui. Après deux courses difficiles, c’est vraiment bon d’être de retour en Q3. Je suis vraiment heureux de la voiture, j’adore cette piste, le ressenti était bon tout le week-end, et quand la piste a commencé à avoir plus d’adhérence, je me suis senti à l’aise et j’ai pu tirer plus de performance de la voiture. Notre rythme de course avait l’air prometteur en EL2 hier, et nous semblions bons avec les pneus. J’ai hâte ! »

D’un autre côté, Daniil Kvyat voudra certainement oublier rapidement cette mauvaise séance de qualifications pour lui. Seulement 17e, trop lent d’un dixième en Q1, le Russe est aussi passé proche de se faire battre par la Racing Point de Lance Stroll. Abandonne-t-il tout espoir de points demain ?

« Notre voiture n’était pas dans la bonne fenêtre de fonctionnement aujourd’hui, et je n’étais pas vraiment heureux de l’équilibre. J’ai été un peu hors du rythme ce week-end, donc il nous faut analyser ce qui est arrivé pour comprendre ce que nous pouvons faire pour demain. Nous avons eu, par intermittences, des vrais progrès en EL3, mais en qualifications, la voiture ne faisait pas exactement ce que je voulais. Quand le milieu de grille est aussi serré qu’aujourd’hui, un dixième ou deux vous conduisent à une élimination en Q1. »

Jody Egginton, le directeur technique de Toro Rosso, réussira-t-il à expliquer la différence de performance entre ses deux voitures aujourd’hui ?

« L’équilibre de la voiture, hier, était raisonnable des deux côtés du garage ; nos longs relais, comme nos courts, étaient satisfaisants. L’équilibre de la voiture et sa performance étaient en ligne avec les attentes en EL3. Mais les qualifications se sont déroulées de manière très différente des deux côtés du garage. Alex a obtenu un résultat solide, à la 9e place, tandis que Dany n’est pas parvenu à sortir de Q1. Nous sommes bien sûr heureux de ce résultat, mais il nous faut aussi comprendre ce qui a empêché Dany d’extraire le meilleur de sa voiture en qualifications, car jusqu’à présent, il avait affiché un bon rythme. Nous avons beaucoup de travail à faire ce soir, avec nos ingénieurs, pour définir la meilleure stratégie pour les deux pilotes. Étant donné notre niveau de compétitivité ce week-end, nous avons hâte de continuer sur cette tendance demain, avant de disputer ce qui s’annonce comme une course excitante. »

Toyoharu Tanabe, le directeur technique de Honda F1, retient surtout que le motoriste japonais a placé trois voitures en Q3, un résultat « satisfaisant. »

« C’est la première fois que Toro Rosso atteint la Q3 sur la grille, depuis Monaco, pour obtenir donc une excellente chance de marquer de bons points. C’est dommage que Daniil ait manqué la Q2 de seulement 7 centièmes, mais lui et son coéquipier ont montré un bon rythme en longs relais ; il peut toujours s’attendre à avoir une bonne course. »

Toro Rosso

expand_less