Formule 1

Enervé, Wolff estime que Mercedes F1 a ’donné’ la pole à Red Bull

Le directeur fait aussi le point sur le moteur et la suspension de la W12

Recherche

Par Olivier Ferret

24 octobre 2021 - 10:36
Enervé, Wolff estime que Mercedes F1 (...)

Mercedes F1 ne s’attendait pas à se faire battre pour la pole position à Austin, c’est ce que reconnait Toto Wolff aujourd’hui dans le paddock du Circuit des Amériques, à quelques heures du départ de la course.

L’Autrichien semblait même assez énervé, ce qui tranche avec le ton plus calme de James Allison à ce sujet (à lire ici).

"On peut dire que nous leur avons donné cette pole au cours du week-end !" lance le patron de l’équipe Mercedes.

"Nous avions une voiture très solide vendredi et maintenant nous ne sommes plus sur la bonne voie. Et au final vous obtenez un résultat comme celui-ci."

Lorsqu’on lui a demandé s’ils étaient allés dans la mauvaise direction, il a répondu succinctement : "Oui..."

"Il faut revoir ça, mais de toute façon, la performance n’était pas là depuis vendredi après-midi. Tout est une question de réglages et de voir comment on peut mettre les pneus dans la bonne fenêtre dans le premier secteur ou dans le dernier, mais jamais dans les deux à la fois."

Encore une fois, l’actualité de Mercedes F1 se joue en coulisses : le moteur V6 souffre d’une fuite d’air comprimé au niveau du rappel pneumatique des soupapes. Une fuite de 5% de l’air est tolérable sur une course mais les derniers Grands Prix ont vu des chiffres supérieurs, allant parfois jusqu’à 10%. Mercedes s’est donc entrainée à recharger le système le plus rapidement possible lors d’un arrêt au stand au cas où cela se produit en course.

"Nous avons un souci dans cette zone-là mais je ne vous dirai pas exactement lequel," répond Wolff interrogé à ce sujet.

"Malheureusement, depuis le milieu de l’année, nous avons des problèmes de fiabilité qui ne cessent de se répéter," ajoute l’Autrichien. "Nous essayons de maîtriser les problèmes, mais nous ne les comprenons pas encore pleinement."

Une théorie qui circule est que Mercedes continue de changer le moteur de Bottas pour des raisons stratégiques afin de tester les évolutions de la réglementation 2022. Chez Red Bull, le Dr Helmut Marko, cependant, n’est pas d’accord.

"Je ne peux pas imaginer cela, car nous aurons le nouveau carburant E10 l’année prochaine qui ne peut pas être simulé cette année. Mais une chose est sûre : ils ont des soucis tout comme ils sont extrêmement rapides en ligne droite. Ils ont quelque chose pour ça."

Red Bull pense avoir découvert une astuce sur la suspension arrière de la Mercedes, un jeu au niveau des amortisseurs qui pourraient abaisser la hauteur de caisse à grande vitesse et ce seulement en ligne droite.

Toto Wolff nie qu’il s’agisse de quelque chose de nouveau.

"C’est l’une de nos pièces homologuées, nous ne pouvons donc pas du tout y toucher. Mais tant que Red Bull veut gaspiller de l’énergie sur quelque chose comme ça, ça nous va."

Red Bull

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less