Formule 1

Egginton voit l’AT02 avoir le même niveau de performance que l’AT01 à la mi-2020

Malgré les limitations aérodynamiques de cette année

Recherche

Par Alexandre C.

19 février 2021 - 11:19
Egginton voit l’AT02 avoir le même (...)

La saison 2021, avec ses limitations aérodynamiques au niveau du fond plat et de l’arrivée de nouveaux Pirelli, n’est pas tout à fait une année de stabilité du règlement technique. L’AT02 diffère ainsi à bien des endroits de sa grande sœur l’AT01, la précédente voiture d’AlphaTauri.

A l’occasion du lancement de l’AlphaTauri version 2021, Jody Egginton, le directeur technique, a fait un point sur ces limitations aérodynamiques, et prédit que les F1 2021 auront le même niveau de performance qu’en moitié de saison 2020, malgré les efforts de la FIA pour les ralentir.

« Avec les modifications de la réglementation aérodynamique visant à réduire l’appui, on nous a présenté un certain nombre de changements à apporter au fond plat, au diffuseur et aux conduits de freins arrière, et il a fallu beaucoup de travail pour réoptimiser ces changements. Le travail qui a été entrepris pour développer notre voiture pour 2021 va bien au-delà de la conformité aux changements de la réglementation et a impliqué des modifications de presque toutes les surfaces aérodynamiques ainsi que le développement et le reconditionnement de grandes parties de la voiture, des pièces bien souvent invisibles, afin de réaliser ces changements. »

« Nous avons passé beaucoup de temps à travailler pour récupérer les pertes aérodynamiques résultant des modifications de la réglementation, tout en nous concentrant sur l’augmentation et l’amélioration de la fenêtre de fonctionnement aérodynamique de la voiture. Cette activité se poursuivra au cours de la saison, la répartition des ressources entre les projets de 2021 et 2022 étant revue et ajustée selon les besoins pour maximiser le potentiel des deux projets. Nous avons travaillé très dur pour récupérer les performances perdues et aussi pour améliorer la fenêtre de fonctionnement aérodynamique de la voiture. »

« A quel point notre voiture sera-t-elle rapide ? Je ne voudrais pas encore donner un chiffre exact. Globalement, en tenant compte de tout cela, je dirais que nous allons probablement atteindre un niveau de performance similaire à celui du milieu de la saison 2020. »

L’AT02 sera-t-elle alors relativement plus performante que l’AT01 ? Jody Egginton sait qu’il faudra que Faenza fasse encore mieux que l’an dernier, ce qui ne sera pas aisé ! Pour ce faire l’équipe s’est concentrée sur les changements à l’avant de la voiture, en gardant la même boîte de vitesses et le même train arrière notamment.

« Oui, je crois vraiment que l’AT01 a été la meilleure voiture produite par l’équipe. La STR14 n’était pas une mauvaise voiture, mais l’AT01 s’est très bien développée tout au long de la saison et ses performances sont le fruit du travail acharné de tous ceux qui ont participé au projet. »

« Pour 2021, les changements majeurs apportés à la voiture nécessitent l’utilisation de "jetons" et chaque équipe est limitée à deux jetons seulement. Nous avons choisi de reprendre la cellule de survie. Nous pensons que le châssis et l’unité de puissance constituent une bonne base de référence, c’est pourquoi nous sommes heureux d’avoir dépensé nos jetons ailleurs [train avant] pour 2021. »

Et il a fallu développer la voiture avec toutes les restrictions liées au coronavirus...

« Nous avons modifié nos pratiques et méthodes de travail, c’est un processus qui est constamment révisé - surtout que nous travaillons en Italie et aussi au Royaume-Uni - cependant, je pense que nous nous sommes assez bien adaptés en tant qu’équipe et c’est quelque chose avec lequel nous apprenons à vivre. L’augmentation du travail à distance a fait partie de la stratégie, mais elle a été bien mise en œuvre et les gens ont bien réagi au défi que cela représente - en tant qu’équipe, tout le monde a travaillé dur pour s’adapter à la situation au fur et à mesure de son évolution. »

« Un autre aspect des changements a été le fait que nous avons dû arrêter l’activité sur ce qui était à l’époque la voiture 2021 et que nous n’avons pu la redémarrer que depuis le 1er janvier 2021 - en conséquence, nous avons adapté la planification des ressources. »

L’autre grand changement de 2021, c’est donc l’arrivée de nouveaux Pirelli. Que peut en dire Jody Egginton ?

« Les changements que Pirelli a choisi d’apporter découlent de ce qu’ils ont appris l’année dernière concernant la durabilité des pneus. Il ne faut pas oublier que le pneu 2020 était essentiellement un pneu 2019 et que dans cette période les voitures ont beaucoup évolué, il n’est donc pas inattendu que des changements soient apportés. Nous avons fait des essais avec ces pneus et nous pensons avoir une bonne compréhension de leur fonctionnement par rapport au pneu 2020. La construction est différente, et cela devrait permettre à Pirelli de donner plus de liberté en termes de pressions minimales de pneus que nous sommes autorisés à utiliser. C’est une bonne chose, car la pression des pneus est toujours un sujet très sensible. »

AlphaTauri devra enfin compter sur une toute nouvelle unité de puissance Honda - pour la dernière année de collaboration officielle entre le motoriste et Red Bull et AlphaTauri. Qu’en attend le directeur technique d’AlphaTauri ?

« En effet, Honda nous offre une nouvelle unité de puissance pour cette année et a profité de l’occasion pour développer le package qui l’entoure. Honda est très déterminé à aller jusqu’à la fin de 2021 et nous sommes sûrs que son unité de puissance continuera à nous fournir tout ce qui est nécessaire. »

AlphaTauri

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less