Formule 1

Déçu du spectacle, Stroll veut que Zandvoort travaille pour faciliter les dépassements

Vettel est parti en tête-à-queue et finit 13e

Recherche

Par Alexandre C.

5 septembre 2021 - 18:32
Déçu du spectacle, Stroll veut que (...)

Ce n’est pas le Grand Prix des Pays-Bas que les Aston Martin F1 recherchaient… Anonymes dans le peloton, Lance Stroll (12e) et Sebastian Vettel (13e) repartent sans point de Zandvoort.

La conséquence est immédiate pour Aston Martin F1 qui voit l’écart sur AlphaTauri se creuser à déjà 31 points. Un petit gouffre quand on évoque une lutte pour la 6e place au classement des constructeurs…

Lance Stroll a a d’ailleurs passé toute la course ou presque dans le diffuseur de George Russell, le héros de Spa. Déçu, le Canadien veut que le circuit de Zandvoort remodèle déjà son tracé pour voir comment améliorer les dépassements.

« La course nous montre à quel point les qualifications sont importantes et malheureusement notre Grand Prix a été compromis hier, donc nous avions tout à faire aujourd’hui. J’ai pris un bon départ, mais je n’ai pas été en mesure de gagner des places. Après cela, je n’ai pu que suivre George [Russell] pendant la majorité de la course dans un train de voitures. Sans un delta de pneu significatif, il est presque impossible de doubler ici. Nous allons examiner la stratégie pour voir ce que nous aurions pu faire d’autre, mais je ne pense pas que nous aurions pu faire beaucoup de choses différentes. »

« Zandvoort est un excellent circuit et c’est définitivement plus un circuit pour le samedi. Je suis heureux de le voir sur le calendrier, mais il y a peut-être moyen d’améliorer les dépassements le dimanche. Pour l’instant, nous allons faire une pause et nous concentrer sur Monza. »

Sebastian Vettel a fait malheureusement... du Sebastian Vettel en course. Engagé sur une stratégie décalée, l’Allemand est reparti dans ses travers en partant à tête-à-queue. Mais il finit proche de son coéquipier.

« C’était l’un de ces jours qui montre que si vous partez plus loin derrière, il est vraiment difficile de remonter des places, surtout sur une piste où les dépassements sont si délicats. J’ai dû prendre beaucoup de risques lors des dépassements, mais si vous vous qualifiez loin, il est difficile de revenir. Quand j’ai eu un peu d’air libre, dans la dernière partie de la course, le rythme était très compétitif. D’où nous sommes partis, nous devions essayer de faire quelque chose de différent avec la stratégie et je suis content de notre approche. »

Otmar Szafnauer, le directeur d’écurie, revient de Zandvoort avec bien d’émotions que Red Bull...

« Sur un circuit où les dépassements sont extrêmement difficiles, nous n’avons pas pu faire beaucoup de progrès aujourd’hui, que ce soit avec la stratégie à un arrêt de Lance ou celle à deux arrêts de Sebastian. Néanmoins, ils ont tous deux bien piloté dans des circonstances difficiles. Le premier Grand Prix des Pays-Bas de Formule 1 depuis 36 ans a été bien organisé et géré efficacement, et, bien qu’il n’y ait pas eu beaucoup d’action sur la piste en termes de dépassement, un public enthousiaste a été récompensé par la victoire du héros local. Le week-end prochain, nous serons à Monza, un défi très différent, et une occasion bienvenue pour nous d’essayer d’améliorer notre performance d’aujourd’hui. »

Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less