Formule 1

Covid-19 : Les fans russes de F1 doivent ’être patients’

Les sports mécaniques cherchent le bon compromis

Recherche

Par Emmanuel Touzot

5 août 2020 - 13:47
Covid-19 : Les fans russes de F1 (...)

Malgré la reprise des sports mécaniques dans le monde, l’ombre du Covid-19 plane sur les paddocks, qui essaient tant bien que mal de composer avec ce danger planant perpétuellement, alors que les cas sont à la hausse dans de nombreux pays.

L’Indy 500 se tiendra finalement à huis clos face à la situation sanitaire catastrophique des États-Unis, la F1 n’accueillera pas de public avant fin septembre, et la Formule E va terminer cette semaine sa saison à Berlin, pour éviter de déplacer son paddock.

Les six courses se tiennent sur l’aéroport désaffecté de Berlin-Tempelhof, ce qui permet un véritable huis clos malgré le contexte urbain, et la Formule E et ses acteurs jugent avoir pris la bonne décision puisque deux cas positifs ont été révélés, dont Dilbagh Ghill, le directeur de Mahindra Racing.

"Bien sûr, c’est un élément d’inquiétude" a déclaré Susie Wolff, directrice de Venturi Racing, à CNN. "La plupart de l’équipe est là et je détesterais que quelqu’un ait des problèmes et de vrais problèmes de santé, mais je pense que la réalité est que nous sommes tous impliqués pour reprendre la compétition."

L’Allemagne accueillera aussi la F1 cette année, grâce à une course au Nürburgring. Le circuit est prêt à faire un huis clos si la situation l’exige, mais la fédération allemande des sports mécaniques ne cache pas son envie de faire venir 5000 fans sur le circuit, tandis que le Grand Prix de Russie a toujours exprimé sa volonté d’accueillir un public.

"Je veux demander à nos fans d’être patients" a déclaré Alexey Titov, le promoteur de Sotchi, qui doit encore révéler les plans finaux du Grand Prix. "L’organisation de notre course se fait dans des conditions sans précédent, mais avant d’annoncer quoi que ce soit, nous devons peser et analyser les choses."

Le DTM a également appliqué un système à huis clos pour sa reprise, effectuée le week-end dernier à Spa-Francorchamps, et avance aussi à vue, comme l’explique son directeur Gerhard Berger : "Nous débutons par des courses à huis clos à Spa et au Lausitzring. J’espère que nous aurons au moins un nombre limité de fans avec des règles de distanciation sociale dans les tribunes à partir de septembre."

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less