Formule 1

Brawn : Ce premier budget plafonné est un compromis

Il pourrait évoluer à l’avenir

Recherche

Par Olivier Ferret

13 juin 2019 - 10:13
Brawn : Ce premier budget plafonné (...)

Tout le monde de la Formule 1 est réuni aujourd’hui pour une réunion que certains qualifient déjà "de crise" avant la réunion de la Commission F1 et du Conseil Mondial demain.

C’est en effet la dernière journée pour mettre tout le monde d’accord sur les règles de 2021 et, surtout, leur date de publication. Pour l’instant Renault a refusé de signer un accord à l’unanimité nécessaire pour un report à octobre.

Mais plusieurs sujets divisent encore les équipes et pas des moindres. La nouvelle règle du parc fermé, imposé dès le vendredi avant les Libres, le budget plafonné encore trop haut ou excluant trop de postes de dépenses. Même l’interdiction des couvertures chauffantes pour les pneus est remise en cause.

"Plusieurs équipes affirment que ce n’est pas jouable de se passer de ces couvertures, mais c’est faux," affirme chez Alfa Romeo le team manager, Beat Zehnder.

"Le DTM a même démontré que des courses sans ces couvertures sont même meilleures. C’est aussi des économies. 300.000 euros en coût de transport sur l’année et 750.000 euros tous les 4 ans pour leur renouvellement."

Du côté du budget plafonné à 175 millions, un nombre jugé encore trop haut donc, Ross Brawn se défend.

"Nous devions faire un compromis pour le début," affirme le manager des sports pour la Formule 1.

"Avec ce nombre, le système mis en place ne sera pas en stress pour commencer et nous pourrons ensuite le développer. Si une crise survient, nous pouvons ajuster la limite. C’était important pour nous de glisser un premier pas dans la porte et d’enfin lancer tout ça."

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less