Formule 1

Brawn aurait aussi joué le tout pour le tout avec Leclerc à Monaco

Sainz-Leclerc, un duo qui impressionne

Recherche

Par Alexandre C.

26 mai 2021 - 15:13
Brawn aurait aussi joué le tout pour (...)

Charles Leclerc était censé partir en pole position dimanche dernier à Monaco, mais sa monoplace rouge ayant été plus endommagée que prévu, le Monégasque, le cœur brisé, n’a pu participer à la course. La question se pose forcément : Ferrari aurait-elle dû changer la boîte de vitesses et davantage d’éléments sur la SF21, si cela même était possible ? La Scuderia a-t-elle eu raison de prendre ces risques ? A-t-elle vraiment tout bien fait ?

Pour Ross Brawn, le manager des sports mécaniques pour Liberty Media, c’est clair : Ferrari a eu raison de tenter le coup, surtout à Monaco.

« Ferrari a été confrontée à une décision terriblement difficile à prendre après que Charles s’est crashé en qualification. Lorsque vous avez la pole en poche, il est très difficile de l’abandonner, surtout à Monaco où vous savez que les dépassements sont difficiles. »

« Vous devez explorer toutes les opportunités. L’équipe a estimé qu’elle avait fait un travail approfondi en examinant tous les différents composants. Il est facile de dire qu’ils auraient dû changer les composants et prendre la pénalité avec le bénéfice du recul - mais ce n’était pas une décision évidente. »

« C’est un week-end rude pour Charles, qui n’a pas eu beaucoup de chance dans sa course à domicile, mais je n’ai aucun doute qu’il rebondira la prochaine fois. »

Comme le prouve la 2e place de Carlos Sainz, Charles Leclerc aurait sans doute eu la possibilité d’aller conserver sa première place, en résistant à Max Verstappen. Mais pourquoi diable les voitures rouges étaient-elles d’ailleurs si performantes à Monaco ? Ross Brawn a-t-il des éléments d’explication ?

« Pat Symonds m’a dit avant le week-end qu’il pensait que Ferrari serait forte à Monaco en se basant sur son analyse des performances dans les virages - et c’était le cas. »

« Ce qui m’impressionne le plus, c’est la façon dont Charles et Carlos, en tant que pilotes, travaillent ensemble pour faire progresser l’équipe. Ils ont reconnu qu’ils devaient faire avancer l’équipe pour se mettre en position de gagner des courses avant de commencer à se battre entre eux. Ils doivent continuer à se respecter - et jusqu’à présent, cela porte ses fruits. »

Le podium de Monaco, avec Max Verstappen, Carlos Sainz et Lando Norris, a en tout cas été un des plus jeunes de l’histoire : la relève est prête et Ross Brawn s’en réjouit pour la FOM et Liberty Media...

« Avec Max, Carlos et Lando sur le podium, nous avons vu la prochaine génération de champions du monde de Formule 1. Carlos a livré le genre de performance que j’attends de lui. Il a vraiment bien mûri. De tous les pilotes ayant changé d’équipe, c’est lui qui fait le meilleur travail. Il s’est installé très rapidement et obtient de très bons résultats. »

« Son ancien coéquipier Lando a été fort tout le week-end, sur une piste où beaucoup s’attendaient à ce que McLaren ait du mal. Sa régularité a été impressionnante et il a bien mérité le troisième podium de sa carrière. »

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less