Bottas ’ne peut rien dire’ sur les négociations d’Audi avec Sauber

Fait-il partie des plans F1 du constructeur allemand pour 2026 ?

Recherche

Par Franck Drui

13 septembre 2022 - 15:08
Bottas 'ne peut rien dire' (...)

Valtteri Bottas garde le silence sur les spéculations sur son avenir en tant que pilote d’usine Audi en Formule 1.

Après avoir été le coéquipier de Lewis Hamilton chez Mercedes sur une série de contrats d’un an entre 2017 et 2021, le Finlandais dit qu’il apprécie le contraste saisissant que lui offre son rôle chez Alfa Romeo.

"Je peux travailler ici sans ressentir de pression négative, sans penser à ce que je ferai l’année suivante. C’est un grand changement, mental. C’était inconscient probablement chez Mercedes même si je sentais au bout de 2 ou 3 contrats que cela devait jouer sur mon équilibre," confie le Finlandais.

"Je n’ai jamais eu qu’un contrat d’un an là-bas, donc je n’ai jamais su si je continuerais ou non. C’était nul. Chaque pilote fait face à une pression immense en Formule 1, mais toute pression a sa limite qui ne peut pas être dépassée. Au-delà, les performances en souffrent."

Alfa Romeo, cependant, mettra fin à sa collaboration avec Sauber après 2023, puisque la marque Audi a l’intention d’acheter 75% de l’équipe basée à Hinwil avant son entrée en Formule 1 en 2026.

Lorsqu’on a demandé à Bottas si Audi comptait puiser sur son expérience chez Mercedes, il botte en touche.

"Je vois où voulez en venir. Mais je ne peux rien dire sur Audi et les négociations (avec Sauber). Mais cela ne changerait rien pour moi personnellement. Oui, mon expérience avec Mercedes est importante. Vous apprenez non seulement ce qu’est une machine gigantesque de 1000 personnes derrière vous, mais aussi de quels mécanismes vous avez besoin pour réussir à la fin."

Maintenant, Bottas veut juste profiter de son contrat pluriannuel.

"Le projet Sauber est conçu pour plusieurs années. Tant mieux si un grand constructeur nous rejoint, sinon nous avancerons selon le projet défini. Avoir un contrat sur plusieurs saisons, cela vous donne la sécurité nécessaire, la confiance nécessaire. Vous remarquez que les choses que vous suggérez prennent effet parce que l’équipe vous a écouté."

"Je ne veux pas utiliser le terme ’pilote numéro 1’, mais je ressens la responsabilité et la confiance qui m’est accordée ici. Mon rôle va bien au-delà de la simple conduite de la voiture, et je n’ai pas eu ce sentiment chez Mercedes, loin de là."

Certains pourraient même suggérer que Bottas regrette d’avoir accepté de remplacer le champion du monde 2016, Nico Rosberg, il y a plus de cinq ans.

"C’est une bonne question, je trouve qu’il est très difficile de répondre par oui ou non. Je ne sais pas. Avoir sa chance dans une équipe championne du monde ne se refuse pas je crois, on va dire ça. Et j’ai eu ma chance. Tout ce que je sais, c’est que je ne veux pas être ailleurs pour le moment qu’ici."

Alfa Romeo F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos