Bottas avait ’complètement perdu la joie de courir en F1’ en 2018

Il était "très proche" d’arrêter la Formule 1

Recherche

Par Paul Gombeaud

25 juin 2022 - 13:02
Bottas avait 'complètement perdu (...)

Comme il l’avait révélé dans la saison 3 de la série ’Drive to Survive’ de Netflix, Valtteri Bottas avait bien failli plaquer la F1 après le Grand Prix de Russie 2018 lors duquel il avait dû se sacrifier et laisser la victoire à Lewis Hamilton, alors en lutte pour le championnat face à Sebastian Vettel.

Le Finlandais, qui disputait alors sa deuxième saison chez Mercedes F1, vivait une année difficile lors de laquelle il ne remporta finalement aucune course, pendant que son coéquipier décrochait un cinquième titre de champion du monde.

Dans un entretien accordé au Motor Sport Magazine, Bottas est ainsi revenu sur cette période de sa carrière où il a réellement pensé qu’il ne souhaitait plus évoluer en Formule 1.

"Fin 2018, j’ai failli arrêter. J’étais vraiment proche de le faire. Parce que je ne pouvais comprendre et accepter le fait que je n’avais pas battu Lewis lors de ces deux années."

"Je me mettais tellement de pression. Vers la fin 2018, en particulier lorsque j’ai commencé à occuper le rôle de soutien au sein de l’équipe, je n’en pouvais plus, c’était compliqué. Les quatre ou cinq dernières courses de la saison étaient plus douloureuses que... vous devriez être heureux en F1, c’est vraiment cool, mais ce n’était pas du tout mon cas."

"Je prenais un bon break après cette saison là et j’ai vraiment dû réfléchir. Je décidais d’aller quelque part en Amérique du Sud et j’essayais de ne pas penser à la F1 du tout, afin de retrouver la joie et la motivation pour ce sport."

"Je l’ai fait, c’était comme un déclic à un moment donné. C’était après le nouvel an, probablement à la mi-janvier, que je me suis dit ’OK, retournons-y, je peux toujours le faire’. J’ai donc réussi à me remettre sur pied et à retrouver la joie de piloter à nouveau."

"Immédiatement, les résultats étaient meilleurs qu’en 2018. En fait, je pense que la saison 2019 a probablement été ma meilleure jusqu’ici, en particulier face à Lewis. Je gagnais quelques courses et jusqu’à la mi-saison, je menais parfois le championnat, c’était donc une bonne année. Mais je ne pouvais pas faire jeu égal avec la régularité et les performances de Lewis sur toute la saison."

Bottas confirme qu’il songeait bien à quitter la Formule 1 et pas seulement Mercedes.

"Oui, absolument. L’esprit humain est étrange d’une certaine manière, parfois vous vous retrouvez dans l’obscurité et vous perdez toute forme de joie. J’avais complètement perdu la joie de courir en F1. J’étais presque en colère envers la F1, c’était étrange. J’avais simplement besoin de temps pour moi, de voir les choses dans leur ensemble, et c’est alors que j’ai réalisé que c’était vraiment un sport cool et que j’avais encore de belles opportunités devant moi, et que je serais fou de ne pas les saisir."

"Je marchais dans une forêt en Finlande, au milieu de nulle part. Parfois j’aime disparaître, partir en randonnée pendant une heure ou deux dans la neige. Je me tenais debout, je regardais devant moi et je pouvais sentir cette adrénaline. Je me disais ’ouais, faisons-le’, et j’ai gagné la première course !"

Bottas remportait en effet le Grand Prix d’Australie en 2019, nous gratifiant d’un message désormais très célèbre à la radio juste après l’arrivée : "To whom it may concern : F**k you" ("Aux personnes concernées : Allez vous faire f****e").

Le Finlandais explique que ce message était une réponse générale à ceux qui l’avaient critiqué, et qu’il n’était donc pas destiné à une personne désignée.

"Non, personne en particulier. J’ai été très critiqué durant la dernière partie de la saison 2018. Dois-je être un pilote Mercedes ? Est-il le bon pilote pour cette équipe ? Ca commençait à m’agacer. C’était donc destiné aux personnes qui commençaient à m’enterrer. J’ai utilisé ça comme un facteur de motivation pour cette course."

"Dans ce genre de moments, je veux dire aux gens qu’il faut savoir se recentrer sur ce qui est vraiment important dans la vie. Si vous vous sentez un peu anxieux à propos de certaines choses, prenez du recul, il y a toujours tellement plus à obtenir si vous n’abandonnez pas."

Mercedes F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos