Formule 1

Humilié à Sotchi, Bottas a failli tout plaquer d’un coup en 2018 [spoiler Netflix]

Il révèle avoir pensé à la retraite après une consigne de course

Recherche

Par Alexandre C.

19 mars 2021 - 14:38
Humilié à Sotchi, Bottas a failli (...)

Au Grand Prix de Russie 2018, chaque point comptait pour Mercedes qui était menacée par une équipe Ferrari alors très compétitive, emmenée par Sebastian Vettel, au classement.

Comme souvent à Sotchi, Valtteri Bottas était alors en verve – il menait la course. Mais un message radio fameux lui est arrivé dans l’oreille : « Valtteri, it’s James ». Le Finlandais avait alors dû laisser passer son coéquipier, au 25e tour, en ralentissant de manière ostentatoire pour montrer au monde ce qu’il en était.

Sur le moment, la voiture de Lewis Hamilton souffrait de cloquage à l’avant. Il fallait que Mercedes sécurise un doublé, pour que Lewis Hamilton marque des points précieux face à Sebastian Vettel.

Et visiblement cet épisode a laissé des traces bien plus profondes qu’on pouvait le penser sur Valtteri Bottas. En effet dans la saison 3 de Drive to Survive, disponible à partir d’aujourd’hui sur Netflix, Bottas a révélé qu’il avait failli tout plaquer après cet incident, très soudainement !

« Sotchi 2018, c’était une course assez difficile. Difficile à accepter. J’étais assez en colère. Honnêtement, je me disais ’Pourquoi est-ce que je fais ça ?’. Je pensais à quitter la F1, à abandonner. Tout de suite après la course, j’ai dit que je ne le referais pas – pas ça de nouveau. »

Cet épisode a bien montré que Valtteri Bottas n’était peut-être qu’un numéro 2 chez Mercedes, un "wingman" pour reprendre les termes de Toto Wolff.

Mais en 2021, le Finlandais ne veut pas abandonner et veut toujours prouver qu’il est capable de battre Lewis Hamilton, comme Nico Rosberg avant lui.

« Si votre coéquipier gagne et que vous êtes deuxième, vous avez l’impression de perdre. Je sais que j’ai été deuxième par le passé, mais je veux prouver que je ne suis pas seulement un numéro deux. »

Cependant selon Bottas, Mercedes a, de manière "inconsciente", une hiérarchie en tête - Lewis Hamilton en premier, lui après.

« Dans l’équipe, même si beaucoup ne l’admettent pas, peut-être inconsciemment, ils ont un numéro un et un numéro deux. Parfois, les membres de l’équipe ont dû se remettre en question et se demander : "Est-ce que nous donnons un traitement égal à Lewis et Valtteri ?" »

C’est donc une petite bombe que vient de lâcher Valtteri Bottas, ce qui questionne peut-être sa confiance dans Mercedes pour l’avenir…

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less