Formule 1

Bottas admet un échec personnel face à Hamilton cette année

Il déplore le plus son manque de constance

Recherche

Par A. Combralier

13 octobre 2019 - 03:33
Bottas admet un échec personnel face (...)

Alors que la saison arrive bientôt à son terme, 73 points, soit un gouffre à cette étape de l’année, séparent Lewis Hamilton de Valtteri Bottas au classement. A matériel égal, une fois de plus, et malgré un début de saison convaincant, le Finlandais n’a pu rivaliser, à la longue, avec son redoutable coéquipier.

A qui la faute ? A la malchance ? Aux circonstances ? Interrogé dans le paddock de Suzuka, Valtteri Bottas a décidé d’assumer ses propres responsabilités sur la question…

Vise-t-il d’ailleurs encore le championnat ?

« Je ne me suis pas dit que c’était fait. Mais je connais les faits, les chiffres, et il faudrait que je sois très chanceux pour pouvoir toujours lutter pour le titre. Ce n’est pas encore fini. »

« Mais c’est moi-même que je peux aussi blâmer pour être aussi loin au classement, pour être dans cette situation, parce que Lewis a été, jusqu’à présent, plus constant. C’est ainsi. Je me concentre juste sur chaque week-end, et plus on s’approche de la fin de saison, plus vite on découvrira quel sera le classement final et où je terminerai. »

« Au moins, c’est mieux que l’an dernier, pour le moment. »

La dernière victoire de Valtteri Bottas remonte tout de même à Bakou, en avril dernier… à une époque où il menait le championnat d’un point devant Lewis Hamilton ! Mais depuis, le Britannique a enchaîné sept succès, contre zéro pour le Finlandais…

Valtteri Bottas sait sur quoi il doit travailler en priorité : sa constance…

« Mes performances en qualifications ont été bonnes, mais pas assez constantes. Je n’ai pu avoir des Q3 propres aussi souvent que je le voulais, donc ça m’a donné un petit désavantage sur la grille parfois. »

« Il faut que je travaille dessus, que je minimise les risques, concernant le trafic ou tout autre sujet. »

« Le plus important, c’est le rythme de course, l’efficacité avec les pneus, le style de pilotage dans certains virages, certaines circonstances. »

« J’ai trouvé un bon moyen de travailler avec mes ingénieurs maintenant, ça progresse vraiment, et nous pouvons voir que mon écart de performance, par rapport à Lewis, se réduit. »

« On aimerait toujours que ça aille plus vite, mais j’ai besoin de cette constance, de régler ces quelques petits détails pour y arriver. Je crois que je pourrai y arriver dans le futur. »

« Mais bien sûr, je veux me rapprocher, et je travaille vraiment sur les détails pour y parvenir. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less