Binotto admet que Ferrari a déjà ’beaucoup de regrets’ cette année

"Nous aurions pu gagner cinq courses de plus"

Recherche

Par Franck Drui

8 août 2022 - 09:03
Binotto admet que Ferrari a déjà (...)

La saison de Ferrari est très particulière cette année : d’un côté, il faut saluer la réussite technique de la F1-75, la meilleure du plateau, mais de l’autre, les problèmes de fiabilité, de stratégie et d’erreurs de pilotage gâchent toute possibilité de rêver de manière réaliste aux titres mondiaux.

Mattia Binotto a toujours défendu son équipe et ses pilotes et veut continuer à le faire, ce qui ne l’empêche pas lui aussi de constater les problèmes. Il ne fait pas l’autruche comme certains le clament !

"Tout d’abord, il faut du courage et une grande dose d’insouciance pour diriger une équipe. C’est un travail complexe et avec le recul, nous faisons tous mieux qu’en direct. Je suis convaincu que notre équipe est forte également au niveau stratégique : nous regardons souvent les erreurs et non ce que nous réussissons."

"Je pense par exemple à l’Autriche, où nous avons dicté la stratégie, alors qu’en France nous étions les seuls à avoir amené deux pneus médiums en course, les autres ont eu moins de courage. C’est une équipe qui a la bonne mentalité pour prendre ses responsabilités et faire ses choix de manière décisive, même si parfois - avec le recul - ce ne sont pas les meilleurs."

Certes, toutes les courses n’ont pas été compromises par des erreurs, au contraire, certaines ont clairement mis en évidence la performance de la voiture à tous points de vue. Pourtant, comme Binotto lui-même l’a confirmé, "les regrets sont nombreux". A la pause estivale, un lui revient en mémoire en particulier : Monaco.

"J’aimerais refaire Monaco : ne pas avoir gagné là-bas en partant de la première ligne, c’est presque incroyable, puis il s’est mis à pleuvoir quand on était sur la grille et tout s’est mal passé ; pour Silverstone, je suis désolé de la façon dont cela s’est passé, mais je pense que le choix stratégique était le bon. Ca s’est passé comme ça, et je ne sais pas ce qui se serait passé si Charles s’était arrêté et Hamilton était resté en piste avec un pneu dur."

"Il y a eu beaucoup de regrets cette année, nous aurions pu gagner cinq courses de plus, mais pour une raison ou une autre cela ne s’est pas fait. Nous avons eu quelques problèmes de fiabilité, ce qui est un problème technique, mais nous devons continuer à travailler dur et à regarder vers l’avenir."

"Nous trouverons bientôt la fiabilité dont nous avons besoin. C’est dommage, il y a des regrets, on aurait pu être à 9-3 en terme de victoires face à Red Bull, parce qu’on a toujours eu des problèmes quand on était en tête, Red Bull était derrière."

"En regardant le bilan de la première moitié de la saison, je ne vois aucune raison pour laquelle nous devrions changer," conclut Binotto, rejetant les suggestions selon lesquelles Ferrari aurait besoin d’un remaniement du personnel.

"Je pense juste que nous devons aborder la question de savoir ce qui n’a pas fonctionné. Comprendre chaque problème et y travailler. Il n’y a aucune raison pour que nous ne puissions pas faire mieux la prochaine fois."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos