Bilan F1 - Mi-saison 2022 : McLaren - Mercedes

Norris brillant, Ricciardo très inquiétant

Recherche

Par Paul Gombeaud

20 août 2022 - 18:07
Bilan F1 - Mi-saison 2022 : McLaren (...)

Désireuse de profiter des nouveaux règlements pour se rapprocher des équipes de pointe, McLaren F1 n’a malheureusement pas pris un départ idéal cette année. Mais après une manche d’ouverture cauchemardesque à Bahreïn, elle a rapidement su corriger le tir pour devenir l’une des meilleures équipes du milieu de peloton, sinon la meilleure.

L’équipe basée à Woking connaissait son premier bon résultat de la saison à Melbourne, où elle terminait aux cinquième et sixième places. Mais c’est à Imola qu’elle est devenue, grâce à Lando Norris, la seule écurie autre que Red Bull, Ferrari et Mercedes F1 à signer un podium cette saison. Et si elle n’a plus décroché le moindre top 5 depuis, sa bonne régularité lui a permis de terminer dans les points lors de dix des treize Grands Prix disputés jusqu’ici.

Pour la deuxième partie de saison, l’objectif de McLaren sera clair : battre Alpine F1 dans la course à la quatrième place, le top 3 ayant une avance bien trop importante. Et si devancer l’équipe française ne sera pas une tâche aisée, l’A522 paraissant plus polyvalente que la MCL36, il n’y a que quatre points d’écart au championnat et la lutte s’annonce très intéressante à suivre. Elle aura bien entendu besoin que ses deux pilotes soient performants pour cela, et s’il n’y aucun doute à avoir sur Lando Norris, la méforme inquiétante de Daniel Ricciardo pourrait la pénaliser.

Bilan technique : L’évolution de la McLaren MCL36

Lando Norris

Avec le début de saison compliqué de son équipe, on s’est rapidement demandé si Lando Norris avait bien fait de prolonger son contrat jusqu’en 2025 tant la victoire semble loin actuellement. Mais le Britannique âgé de 22 ans peut en revanche se réjouir de son bilan personnel : il a terminé dans le top 10 à dix reprises et avec 76 points marqués, il est non seulement le leader incontesté de son équipe mais aussi le meilleur des autres au championnat.

Norris n’a d’ailleurs pas eu besoin d’attendre longtemps pour montrer qu’il serait dans la lutte si sa monoplace était capable de jouer la gagne : après une belle cinquième place à Melbourne, il réalisait un exploit en terminant sur le podium à Imola derrière les deux Red Bull, dans des conditions piégeuses. Et si sa MCL36 était beaucoup moins à son aise sur d’autres tracés, le Britannique semble parvenir à en tirer le maximum lors de chaque Grand Prix.

La situation reste malgré tout frustrante pour lui cette année, tant son équipe accuse un retard important sur les leaders. Norris n’a absolument rien à se reprocher et il évolue un niveau impressionnant, alliant vitesse et régularité, et il sera bien sûr l’arme principale de McLaren dans la course à la quatrième place du championnat. Mais le Britannique doit sans doute déjà penser à 2023 et espérer que sa prochaine monoplace sera davantage à la hauteur de son talent.

Statistiques

7ème avec 76 points
— 0 victoire
— 0 pole position
— 1 podium
— 1 meilleur tour
— 0 hat trick
— 0 Grand Chelem

Daniel Ricciardo

On pensait que les nouveaux règlements lui offriraient une chance de se racheter après un exercice 2021 très compliqué, mais il n’en fut rien : Daniel Ricciardo est plus que jamais en difficulté cette saison au volant d’une MCL36 qu’il peine à apprivoiser, et ses jours en Formule 1 semblent désormais comptés. Et on ne voit sincèrement pas comment il pourra s’en sortir lors des courses restantes tant ses performances ne s’améliorent pas.

L’Australien se fait dominer, ou plutôt écraser par son coéquipier Lando Norris, qui compte 76 points contre seulement 19 à Ricciardo. Il est également mené 11/2 en qualifications, et ses cinq arrivées dans les points pèsent peu à côté des dix de son coéquipier. Son meilleur résultat de la saison est la sixième place qu’il a obtenue à domicile en Australie, course qu’il a d’ailleurs terminé dans les échappements de... Norris. Mais dans l’ensemble, difficile de ressortir une performance du lot tant il aura été, soit moyen, soit très en retrait.

Et étant donné qu’Oscar Piastri semble avoir signé un contrat de titulaire chez McLaren pour 2023, Ricciardo semble plus que jamais sur la sellette et les portes de la Formule 1 pourraient se refermer définitivement. On évoque bien sûr un baquet chez Alpine pour l’année prochaine, mais l’équipe française à au moins deux raisons de ne pas ramener l’Australien au bercail : le critère sportif bien sûr, mais aussi celui de l’image : Ricciardo avait claqué la porte de lui-même en 2020 et Alpine, qui va sans doute vouloir soigner son image après les échecs Fernando Alonso et Piastri, pourrait favoriser une autre signature. A moins que le pilote McLaren ne brille en fin de saison et nous fasse mentir ?

Statistiques

12ème avec 19 points
— 0 victoire
— 0 pole position
— 0 podium
— 0 meilleur tour
— 0 hat trick
— 0 Grand Chelem

Comparatif

Course : 8/3 en faveur de Norris (quand les deux ont terminé)
Qualifications : 11/2 en faveur de Norris

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos