Formule 1

Avec le règlement 2021, la F1 ne deviendra pas du ‘GP1’ rassure Steiner

La F1 ne sera pas une formule monotype

Recherche

Par A. Combralier

12 novembre 2019 - 11:50
Avec le règlement 2021, la F1 ne (...)

Le règlement 2021 vise à rapprocher les performances entre les écuries de pointe et le milieu de grille, et à rendre la F1 plus viable économiquement. Il sera donc particulièrement profitable à une petite structure comme Haas.

Le propriétaire de l’écurie, Gene Haas, est en train d’étudier le futur de son équipe à l’aune de ce nouveau règlement. 2021 séduit-elle au moins le directeur d’écurie, Günther Steiner ?

« La voiture sera un peu différente, c’est un changement. Nous vivrons avec ce règlement et essaierons d’en tirer le plus possible. Nous essaierons d’obtenir plus de dépassements et d’avoir un peloton plus rapproché, ce sont les objectifs du nouveau règlement. »

Ailerons avant simplifiés, retour de l’effet de sol, déflecteurs bien moins complexe… la F1 du futur sera une F1 plus simple et moins coûteuse.

« Le développement, peu importe le règlement, résidera toujours dans l’aérodynamique » tempère Günther Steiner. « C’est le point principal à développer. Il reste toujours assez de liberté pour le développement dans certains domaines pour faire la différence avec les autres F1. Nous essaierons de tirer un peu plus de performance que nos concurrents. »

« Le fond plat est toujours l’une des domaines les plus importants sur une F1, il continuera de l’être, ça ne changera pas beaucoup à cet égard. »

La crainte d’une formule monotype a été agitée à plusieurs reprises par les écuries de pointe… La F1 sera-t-elle ainsi encore la F1 en 2021 selon Günther Steiner ?

« Oui, au bout du compte, l’objectif est atteint. [La différence de designs] était le plus gros sujet de discussion entre la FIA, la FOM et les équipes. Les équipes ne veulent pas d’une formule monotype, ou trop standard. Nous ne voulions pas d’une série GP1. Au bout du compte, la FOM a ouvert la créativité en ouvrant le règlement. »

Un point qui ne fait clairement pas l’unanimité est l’augmentation du poids des F1, de 25 kilos encore, pour passer de 743 à 768 kg…

« Personne ne veut des voitures plus lourdes en course auto en général, et encore plus en F1. Les F1 n’ont plus l’air de passer aussi facilement dans les virages quand elles sont trop lourdes. Avec toute la technologie et les éléments liés à la sécurité, ainsi que la technologie hybride, on ne peut faire sans. Ces 25 kilos ne seront pas la raison principale qui rendra les F1 plus lentes. C’est plus un sujet relatif à l’aérodynamique. Peut-être qu’au début, nous ne serons pas là où nous voudrons être, mais je suis assez sûr que les F1 redeviendront aussi rapides qu’elles le sont aujourd’hui. Beaucoup de choses dépendront des pneus aussi. »

Sur le plan financier, l’introduction des budgets plafonnés est une grande et bonne nouvelle pour Haas F1. Mais Günther Steiner a déjà précisé qu’il aurait souhaité un montant plus bas, de 175 à 150 voire 100 millions de dollars…

« Au début, les budgets plafonnés, dans le règlement actuel, resserreront les écarts, mais ne les feront pas disparaître. Nous sommes loin de dépenser 175 millions pour le moment, et les écuries de pointe sont bien au-dessus de ce montant. Elles devront donc baisser leurs budgets. Mais la plupart des autres équipes non. J’espère que cela commencera à combler les écarts, ensuite nous verrons. Peut-être qu’il y aura une seconde étape dans la mise en place des budgets plafonnés. »

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less