Formule 1

Aucun regret : sans un arrêt en fin de GP, Verstappen aurait pu aussi tout perdre

1 point de gagné ou 7 de perdus ?

Recherche

Par Alexandre C.

2 août 2020 - 22:04
Aucun regret : sans un arrêt en fin (...)

Grâce à un arrêt aux stands en dernière minute à Silverstone dimanche dernier, Max Verstappen a pu obtenir le point du meilleur tour… Mais il a du même coup perdu la victoire, puisque il n’aura échoué qu’à cinq secondes de la Mercedes de Lewis Hamilton, après sa crevaison.

Avec le recul, le pilote Red Bull ne regrette pour autant pas sa stratégie : qui sait, lui-même aurait pu crever comme les deux Mercedes…

« C’est toujours facile à dire après coup mais je pense que nous avons aussi eu la chance aujourd’hui que Valtteri ait eu cette crevaison, nous avons donc gagné une position. Donc je ne suis en fait pas du tout déçu ou quoi que ce soit. Une fois que Valtteri a eu cette crevaison, je me suis dit : "OK, c’est une P2 facile", alors nous avons juste à monter de nouveaux pneus et à assurer, parce que je n’étais pas non plus sûr de ce qui se passait avec mes pneus. »

« Normalement, quand on voit d’autres voitures crever, on pense que ça peut nous arriver aussi, donc on ne veut pas avoir ce problème. Nous nous sommes donc arrêtés pour être sûrs, bien sûr nous nous sommes arrêtés pour les tendres, et puis Lewis a eu sa crevaison, mais c’est aussi un manque de chance. Au final, c’est ce que c’est et je suis très content de la deuxième place. »

« C’est toujours si facile de dire après coup qu’on aurait dû continuer, mais qui aurait pu dire que Lewis aurait une crevaison ? Combien de fois cela se produit-il ? Normalement, jamais. Donc je ne regrette rien, je pense que nous avons pris la bonne décision. »

« Mercedes, ils méritaient aussi de gagner, ce n’est pas comme si j’étais contrarié ou déçu. En fait, je suis très heureux d’être deuxième - normalement, nous aurions été troisièmes. »

Christian Horner s’est lui aussi expliqué sur le choix opéré par Red Bull : il ne fallait pas prendre de risque, car la monoplace anglaise avait aussi de larges coupures sur son pneu avant-gauche !

« Le pneu qui a été enlevé de la voiture avait une cinquantaine de petites coupures. Il a donc traversé des débris. »

« Si nous étions restés en piste, nous aurions pu perdre une deuxième place avec la même défaillance que Lewis, Carlos Sainz et Bottas. Donc c’était juste à la limite. Nous serons reconnaissants pour ce que nous avons plutôt que pour ce que nous avons potentiellement perdu. »

Sur le plan du rythme de course, à la régulière, Max Verstappen était quoi qu’il en soit bien derrière les Mercedes... et bien devant le reste du peloton. Il a donc évolué dans une sorte de no man’s land !

Le Néerlandais s’en amusait après-coup...

« C’était une course assez ennuyeuse pour moi ; à un moment donné, je n’ai pas vu de voiture devant ou derrière donc j’ai rappelé à mon ingénieur de s’hydrater, de boire, je n’avais rien d’autre à faire ! Nous devons donc encore nous améliorer, mais c’est comme ça. Il faut trouver d’autres choses à faire en conduisant et continuer à en profiter. »

Avec la chaleur de la semaine prochaine, Mercedes sera-t-elle enfin à portée de Red Bull ?

« Normalement, non. Peut-être que tu en trouves un dixième, ou un et demi, OK et nous sommes un peu plus près - mais ce n’est pas assez près. J’essaie, mais ce n’est pas possible pour le moment. Il faut être réaliste. »

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less