Formule 1

Au tour de Haas F1 de critiquer l’attribution de demi-points à Spa

Steiner veut que la F1 revoie sa manière de faire

Recherche

Par Alexandre C.

2 septembre 2021 - 18:27
Au tour de Haas F1 de critiquer (...)

La gestion par la FIA du dimanche de course à Spa continue de faire parler et d’interloquer dans le paddock. Si les décisions prises sur le plan sécuritaire ne font pas polémique, celle d’entériner le résultat de la course, avec attribution des demi-points, au bout de 2 tours derrière la voiture de sécurité, font elles beaucoup plus débat.

Après Pierre Gasly ou Alfa Romeo, c’est au tour de Günther Steiner pour Haas de s’élever publiquement contre la décision de la FIA. Le patron d’écurie estime que la FIA devrait revoir sa manière de faire, et donc le règlement, à l’avenir.

« Nous devons consulter le règlement parce que, honnêtement, je n’ai pas trouvé pourquoi cette règle est en place, à savoir qu’après deux tours de course, des demi-points sont attribués. Je n’ai aucune idée de l’origine de cette règle et je ne sais pas depuis combien de temps elle est en vigueur. »

« Dès que j’en aurai le temps, j’essaierai de le découvrir, car il doit y avoir une raison pour laquelle elle a été mise en place. Peut-être que les temps ont changé et que nous ne l’avons pas changée. »

En cas de forte pluie annoncée le dimanche, la FIA devrait aussi trouver des modes de gestion alternatifs selon Günther Steiner. Comme par exemple avancer le départ à midi (proposition de Max Verstappen) ?

« J’ai vu les fans qui se sont accrochés et je pense qu’ils ont été formidables. Ils voulaient une course, nous voulions tous une course et au final, personne n’a été malveillant, tout le monde a essayé de faire une course et ce n’était tout simplement pas possible. Nous avons fait le meilleur effort possible et ça s’est mal terminé. »

« Donc nous devons juste trouver la solution pour voir comment mieux gérer cette situation la prochaine fois qu’elle se présentera. Cela se reproduira peut-être dans 10 ou 20 ans, peut-être que certains d’entre nous ne travailleront plus en F1, mais cela se reproduira. Il y aura un week-end où il y aura trois jours de pluie, cela se reproduira. »

De toutes les équipes c’est Alfa Romeo qui a sorti le communiqué le plus vindicatif envers la FIA. Et Günther Steiner peut confirmer la colère de son homologue directeur d’écurie, Frédéric Vasseur !

« Il était, en général, assez contrarié par la façon dont cela s’est passé. »

« Fred est un racer, évidemment ils ont perdu beaucoup de points pour Williams, ils auraient pu encore se battre pour la huitième place mais maintenant ça va être très difficile pour eux. Donc je suis sûr qu’ils ne sont pas heureux à ce sujet. »

« Mais d’après ce que Fred m’a expliqué, il n’était pas seulement contrarié par cette situation, il était aussi contrarié par tout ce qui s’est passé ce week-end. »

Les équipes se sont-elles déjà réunies pour évoquer des possibles changements de règlement ? Pas encore pour Günther Steiner...

« Évidemment, nous avons tous parlé et je ne veux pas dire qui et de quoi nous avons parlé. Mais je dirais simplement qu’il y a beaucoup de choses qui se passent en ce moment pour - je dis maintenant éviter, on ne peut jamais outrepasser la météo - mais que nous trouvions une meilleure solution la prochaine fois que cela se produira. »

« Mais il n’y a pas eu de grande réunion. Tout, comme l’a dit le président, sera discuté lors de la prochaine réunion de la Commission F1 en octobre. »

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less