Aston Martin n’a ‘pas de problème fondamental’ sur sa F1, des évolutions attendues

Une ‘mauvaise surprise’ pour Krack

Recherche

Par Alexandre C.

22 mars 2022 - 14:32
Aston Martin n'a ‘pas de problème

Victime du marsouinage qui coûte près de 7 dixièmes au tour, comme de la performance décevante pour le moment de la nouvelle unité de puissance Mercedes, Aston Martin F1 a eu, de plus, une troisième mauvaise nouvelle à digérer à Bahreïn : le forfait de Sebastian Vettel, positif au Covid.

Rien ne se passe donc comme prévu pour l’équipe de Silverstone, et les affaires sont bien compliquées pour Mike Krack, le nouveau directeur d’écurie. Qui explique à quel point Sebastian Vettel a pu manquer à Aston Martin F1.

« C’est arrivé à un moment où nous n’en avions pas vraiment besoin parce que vous n’avez aucune référence quand vous commencez le premier Grand Prix. Et puis vous changez de pilote au dernier moment. »

« Vous n’avez donc qu’une seule référence [Lance Stroll], ce qui est toujours assez dangereux. »

Le super remplaçant Nico Hülkenberg a fait pourtant du mieux possible, battant même de 3 dixièmes son coéquipier Lance Stroll en qualifications.

« C’est difficile pour Nico, évidemment, de se lancer comme ça. Il n’a pas de référence non plus. Il n’a pas fait de tests, donc vous êtes un peu dans le noir. »

« C’est sûr que ça n’a pas été une aide. Mais cela ne veut pas dire que la voiture est rapide. »

Car au-delà des pilotes, Aston Martin F1 a donc un problème à résoudre avec sa voiture. Krack s’attendait-il à voir son équipe aussi loin au premier Grand Prix ? Pas tout à fait, ce qui prouve à quel point même en essais hivernaux, les équipes sont dans le brouillard.

« Quand nous sommes arrivés ici, chaque équipe avait ses problèmes, donc nous n’étions pas sûrs à 100% de notre situation, pour être honnête. »

« Nous avons dû travailler tout l’hiver pour contourner ces problèmes. Je pense que nous ne sommes pas les seuls. Donc nous ne savions pas vraiment où nous étions. »

« C’était une surprise. Une surprise négative, malheureusement. »

Fort heureusement, le sujet des rebonds n’est pas lié à un « problème fondamental » sur la voiture, poursuit Krack. Le régler sera-t-il donc facile ?

« Vous courez avec un compromis. Et à un moment donné, vous devez dire jusqu’à quel point je vais continuer à faire des compromis. »

« C’est un choix que vous devez faire à la fin. Et tout d’abord, vous devez faire fonctionner la voiture de manière fiable. Avec le marsouinage, vous ne pouvez pas finir la course dans le pire des cas. »

Aston Martin F1 aurait déjà lancé une toute nouvelle F1 en soufflerie, et recevra déjà quelques évolutions à Djeddah. Il est grand temps car il semble y avoir déjà un petit feu dans la maison Silverstone, conclut Krack.

« Ce n’est pas drôle en ce moment, je n’ai pas envie d’être dans cette situation. Mais j’ai aussi besoin d’être humble parce que ce n’est pas comme si vous arriviez dans ce championnat ici et que vous détruisiez tout le monde. Évidemment, je ne suis pas heureux. »

Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos