Arceau de sécurité : alertée, la FIA va prendre des ‘mesures plus strictes’

Après le crash de Zhou à Silverstone

Recherche

Par Alexandre C.

15 juillet 2022 - 11:03
Arceau de sécurité : alertée, la FIA (...)

Les tonneaux et le crash de Guanyu Zhou à Silverstone, même si le pilote Alfa Romeo s’en était sorti indemne, a révélé plusieurs failles de sécurité en F1.

George Russell avait ainsi appelé la F1, récemment, à tirer les leçons du « désastre » de Silverstone (voir notre article).

L’arceau du pilote chinois avait été brisé, puisque le crash avait dépassé de plus de deux fois les limites des crash-tests FIA. De plus, Guanyu Zhou a fini coincé entre le mur de pneus et les grillages, et aurait été à la merci des flammes dans le pire, mais pas le plus improbable, des scénarios.

Hier se tenait alors une réunion du comité consultatif technique de la FIA, afin d’examiner les leçons de Silverstone.

Le Comité a acté du fait qu’il serait nécessaire de prendre « des mesures de sécurité plus strictes » à l’avenir. Sans encore les préciser, puisque la FIA travaille de près sur ces modifications.

Le communiqué de la FIA confirme avoir « discuté de l’incident sérieux impliquant Guanyu Zhou à Silverstone. »

« Les équipes ont confirmé leur disponibilité pour introduire des mesures plus strictes sur les arceaux pour 2023, et la FIA s’est engagée à compléter les analyses pertinentes, et à communiquer aux équipes de nouvelles exigences pour la sécurité de l’arceau. »

Pour rappel, la structure de sécurité autour de l’arceau (une couche de sécurité après le halo) doit supporter une charge équivalente à 60kN (kilonewton) latéralement, 70kN longitudinalement dans une direction arrière et 105kN verticalement. Les matériaux sont à la discrétion de l’équipe, seule la performance en crash-test compte.

Le test n’autorise qu’une déformation de 25 mm le long de l’axe de charge, et « toute défaillance structurelle est limitée à 100 mm sous le sommet de la structure, mesurée verticalement » .

Que pourrait faire la FIA ? Revoir le niveau de charges en question, puisque Guanyu Zhou a encaissé un choc deux plus important ? Imposer des arceaux plus grands, lourds ou résistants ?

Il est à noter que Alfa Romeo utilise un design spécifique de sa structure (« single-spike ») autour de l’arceau tandis que les autres équipes partagent toutes un autre concept (« double-spike »). Même si Alfa Romeo a passé avec succès les tests, la FIA pourrait reconnaître que la solution de l’équipe suisse ne tient plus.

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos