Formule 1

Après Portimao, Brawn distingue le brillant trio Norris-Alonso-Schumacher

Trois pilotes très efficaces en course dimanche dernier

Recherche

Par Alexandre C.

4 mai 2021 - 12:22
Après Portimao, Brawn distingue le (...)

Lando Norris pointe toujours à la 3e place du championnat du monde après le Portugal : 5e à Portimao, le pilote McLaren a signé ce qui est… le pire résultat de sa saison, ce qui souligne la force de ses performances depuis le début de l’année.

Ce début de saison extrêmement solide n’a pas échappé à Ross Brawn. Le manager des sports mécaniques pour Liberty Media souligne combien le talent de Daniel Ricciardo est pour le moment effacé par le jeune Britannique à Woking.

« Lorsque Daniel Ricciardo a rejoint McLaren, beaucoup s’attendaient à ce qu’il devienne le pilote qui dirigera l’équipe, qui la guidera à l’avenir - mais son coéquipier Lando Norris a été plutôt, pour le moment, l’homme à battre cette année. Alors que Daniel a eu du mal en qualifications, Lando a réussi à placer la voiture dans le top 10 et à marquer de nombreux points au Portugal, permettant ainsi à McLaren de conserver la troisième place du championnat des constructeurs. C’était une performance très impressionnante. »

Fernando Alonso était lui plus en difficulté depuis le début de l’année, encore plus après ses qualifications médiocres à Portimao (13e place quand Ocon était 6e). Mais en course à la faveur d’un premier relais prolongé efficace en médiums, l’Ibère a signé des temps très prometteurs. Encore davantage en durs en deuxième moitié de Grand Prix, pour revenir jusqu’au 8e rang, dépassant les Aston Martin F1, Carlos Sainz ou encore Pierre Gasly. Un retour en forme que salue Brawn.

« Il était passionnant de voir Fernando Alonso se frayer un chemin dans le peloton et entrer dans les points. Lorsqu’Alpine lui a offert un retour dans le sport, ils ont dû miser sur des performances typiques de ce genre, où il tire tout ce qu’il peut de la voiture avec sa grinta et sa témérité. Il a été battu par son coéquipier Esteban Ocon, qui a terminé une place devant, mais cela prouve que Fernando commence à être à l’aise avec la voiture. »

« Et ce résultat ressemble certainement à un premier pas vers un comeback vraiment solide, après avoir passé les deux dernières années loin de la F1. »

Autre pilote à avoir brillé à Portimao, bien que ce fût logiquement en fond de grille : Mick Schumacher. L’Allemand a collé une minute à son coéquipier Nikita Mazepin, et s’est même offert une Williams, celle de Nicholas Latifi. Ross Brawn salue la performance du fils du Kaiser (qu’il a dirigé chez Mercedes et Ferrari).

« Il est clair que la Haas n’est pas l’une des voitures les plus compétitives de la grille, Mick Schumacher savait donc à quoi s’attendre pour sa première saison. »

« Mais vous devez faire ce que vous pouvez avec ce que vous avez - et les petites réussites comptent, comme quand il a mis la pression sur Nicholas Latifi et l’a forcé à commettre une erreur pour gagner une place. C’était certainement une bonne démonstration de son potentiel. »

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less