Formule 1

Après Mercedes F1, Red Bull annonce à son tour atteindre la neutralité carbone

Notamment en réduisant l’empreinte énergétique de Milton Keynes

Recherche

Par Alexandre C.

12 novembre 2020 - 10:41
Après Mercedes F1, Red Bull annonce (...)

Après Mercedes, c’est au tour de Red Bull Racing de s’engager pour l’environnement : l’équipe de course a annoncé qu’elle attendrait la neutralité carbone dès cette année. Un effort supplémentaire sera même fourni l’an prochain pour réduire d’encore 5000 tonnes les émissions de CO2 dans le cadre du programme « No Bull ».

Un partenariat avec l’entreprise spécialisée Gold Standard sera noué pour ce faire.

Cette annonce est l’occasion pour Red Bull de faire un point sur ses émissions actuelles (celles de 2019, dernière saison normale) après une enquête approfondie. Il a été montré que seulement 7 % des émissions proviennent de l’activité de course sur circuit en elle-même. 45 % des émissions viennent des transports entre les circuits et pour se rendre à l’usine (pour les employés). 48 % des émissions sont émises par les bâtiments et installations (l’usine de Milton Keynes). Au total, Red Bull Racing avait émis 17 000 tonnes de C02 en 2019.

La neutralité carbone sera certes plus facile à atteindre cette année, avec le confinement et le nombre de courses réduit. Mais Red Bull va donc poursuivre cet effort l’an prochain.

Tout d’abord à partir d’octobre 2020, tous les bâtiments Red Bull fonctionneront à partir de sources d’énergies renouvelables. Les déchets seront réduits ou bien recyclés, et l’usage du plastique à usage unique réduit de manière significative, avant d’être banni.

Les bâtiments seront équipés d’une technologie de consommation énergétique intelligente et les plus vieilles structures « mises à jour » poursuit Red Bull. La chaleur émise par les bâtiments sera capturée pour être réutilisée pour chauffer l’usine.

Du point de vue des transports, un « plan de transport vert » sera mis en place pour inciter tout le personnel travaillant à Milton Keynes de s’y rendre à pied, vélo ou en covoiturage.

Les efforts de Red Bull viennent ainsi rejoindre ceux de la F1, qui vise, malgré l’extension du calendrier, une neutralité carbone d’ici les prochaines années.

« Nous soutenons pleinement l’initiative ‘Countdown to Zero’ de la F1 » a commenté pour sa part le directeur d’écurie Christian Horner.

« Nous avons tous un rôle à jouer pour minimiser notre impact sur l’environnement. En tant qu’équipe, nous avons pris le temps d’analyser nos activités avant de nous lancer dans notre initiative "NO BULL". Nous voulons être ouverts et divulguer notre empreinte carbone afin de fournir un récit du chemin parcouru, y compris les défis auxquels nous sommes confrontés en tant qu’entreprise. Notre partenariat avec Gold Standard fait partie d’une stratégie et d’un changement de mentalité en constante évolution, dans lesquels nous nous engagerons avec le même engagement que pour nos courses. »

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less