Formule 1

Alonso n’a pris qu’une minute de réflexion pour prolonger avec Alpine F1

Il pense aux 500 Miles… mais pas pour tout de suite

Recherche

Par Alexandre C.

26 août 2021 - 17:28
Alonso n’a pris qu’une minute de (...)

L’annonce de la prolongation officielle de Fernando Alonso pour l’an prochain, chez Alpine, n’était pas du tout une surprise, mais elle est venue ôter le dernier pourcentage de doutes qu’il restait au sujet de l’avenir de l’Espagnol à Enstone.

Fernando Alonso a voulu en effet revenir en F1 pour goûter au nouveau règlement, qui constitue une véritable opportunité pour Alpine de faire un bond au classement des constructeurs.

A Spa ce jeudi, le pilote Alpine a confirmé que prolonger chez Alpine ne tenait pas de l’interrogation, mais de l’évidence pour lui.

« Dans ma tête, tout était prévu en vue 2022, et des nouvelles réglementations - c’est probablement la raison pour laquelle je suis revenu dans ce sport aussi, pour l’année prochaine - mais vous avez aussi besoin de la confiance de l’équipe et d’exécuter de bonnes courses dans cette première partie de la saison. »

« Donc, il n’y avait pas de doute. Mais le contrat était un an plus un an [en option], donc à un moment donné, nous avons dû nous mettre d’accord pour 2022. Je suis très heureux avec l’équipe, je suis très heureux de mon retour, et j’ai hâte d’être à l’année prochaine, et l’équipe est apparemment aussi heureuse de mon travail, donc nous avons pris une minute pour prendre la décision. »

Fernando Alonso a-t-il pris tout de même la peine de discuter avec d’autres équipes qu’Alpine ?

« Non. Seulement avec Alpine. »

Si le court terme du double champion du monde s’inscrit en F1, Fernando Alonso n’a jamais caché qu’il recherchait la victoire aux 500 Miles d’Indianapolis, pour devenir, avec Graham Hill, le détenteur de la Triple Couronne.

Ainsi, s’il pense à l’Indiana, il pense surtout aux Ardennes et à la suite du calendrier F1 pour le moment.

« Pour l’instant, je profite de ce retour et je pense que je suis performant à un niveau qui me convient, à Bakou, à Silverstone, puis en Hongrie, et j’espère montrer et prouver un peu plus dans la deuxième partie de la saison et l’année prochaine. »

« Donc, l’avenir, je verrai si c’est toujours lié à la F1 ou ailleurs. Pour sûr, concernant tous les défis que je tente en dehors de la Formule 1, l’Indy n’a pas été achevé, donc il sera toujours sur la liste des souhaits. Pour l’instant, je me consacre entièrement à la F1. »

Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less