Live - Le debriefing du GP de Hongrie, l'actu de la F1

>

Alonso fait l’éloge de Stroll : ‘Jamais eu une telle relation avec un coéquipier’

Fernando apprend de Lance dans certains virages

Par Alexandre Combralier

27 juin 2024 - 15:51
Alonso fait l'éloge de Stroll : (…)

Après le décevant Grand Prix d’Espagne, Fernando Alonso a recadré publiquement sa propre équipe dans la presse : Aston Martin F1 devrait « parler moins et performer plus » lançait le double champion du monde (voir notre article).

Il faut dire que les dernières performances de l’écurie de Silverstone ont été très décevantes. Fernando Alonso a même été fataliste en disant qu’il ne faudra rien attendre de l’AMR24 avant le Hungaroring – avant de se faire reprendre par le directeur d’écurie Mike Krack.

Mais comment cela pourrait-il mieux se passer pour Aston Martin F1 ce week-end, en Autriche ?

Fernando Alonso est à la recherche de solutions : il faut tout d’abord comprendre pourquoi l’AMR24 est bien moins performante qu’en début d’année.

« Nous avons testé plusieurs réglages différents. Dans ces longs virages, ces voitures se comportent toutes différemment. »

« Je pense que notre voiture se comportait très différemment à Bahreïn. »

« Nous introduits quelques premières modifications dans les réglages, puis nous avons changé un peu les caractéristiques de la voiture, ce qui nous permet d’appréhender un peu mieux les réglages et de mieux les comprendre. »

Toutefois Fernando Alonso l’admet : plus Aston Martin F1 introduit des nouvelles pièces, moins l’équipe comprend sa propre voiture...

« Mais quand vous comprenez le package, le suivant arrive et cela remet tout à zéro. »

« Comme je l’ai dit maintenant, je pense que nous avons un plan, voyons s’il contribue à un meilleur résultat, mais nous sommes plus confiants que nous ne l’avons été au cours des mois précédents. »

Fernando Alonso conserve cependant toute confiance dans l’équipe technique guidée par Dan Fallows... et peut-être demain par Enrico Cardile (voir notre article).Après tout, Aston Martin F1 est encore une équipe jeune.

« Nous ne pouvons pas oublier que l’année dernière, c’était la première voiture conçue par cette nouvelle équipe technique. »

« Nous avons essayé d’ajouter de la performance à la voiture, parfois nous n’avons pas ajouté grand-chose et nous avons rendu la voiture un peu plus délicate et difficile à conduire. »

« Cela fait un an et demi qu’ils travaillent ensemble, et tout se développe toujours au plus haut niveau, et c’est une position solide pour l’avenir. »

« Je suis donc très détendu, mais ce qui compte en course, c’est le présent, et aujourd’hui, le présent, c’est le Red Bull Ring. Ce sera évidemment douloureux, mais je suis détendu par rapport à notre performance. »

Alonso se félicite de la prolongation de Stroll et l’adoube pour l’avenir

Fernando Alonso s’est exprimé sur un autre sujet chaud aujourd’hui chez Aston Martin F1 :la prolongation pour deux ans de Lance Stroll.

Une prolongation dont l’Espagnol se réjouit bien évidemment... Pour Alonso, Stroll serait même un atout de poids pour Aston Martin F1.

« Oui, je pense que c’est une bonne nouvelle pour l’équipe. »

« Il est évident qu’il pensait un peu à son avenir ou à ce qu’il attendait, mais pour nous, je pense que c’est une excellente nouvelle car il connaît très bien l’équipe. »

« A part quelques années chez Williams, il a passé sa carrière dans cet environnement [Racing Point, Aston Martin F1] avec le même groupe de personnes et il peut améliorer les choses - en sachant ce qu’était Aston dans le passé, ce qu’il en est aujourd’hui, ce que les choses ont changé pour le meilleur, si ça a changé pour le pire… il a tout ce bagage. »

« Moi, j’ai des connaissances venant d’autres équipes différentes, donc entre nous deux, nous pouvons essayer d’aider et de prendre les meilleures solutions. »

Fernando Alonso pense que lui et Stroll sont aussi très complémentaires dans une même équipe. La communication, l’entente entre les deux pilotes maison seraient aussi excellentes : bref, tout va bien et Stroll est le meilleur choix au monde !

« Je pense qu’au cours de cette année et demie passée ensemble, nous nous sommes très bien entendus. »

« Je peux travailler avec quelqu’un qui pense dans la même direction et qui aide l’équipe, pas en mettant en avant ses propres désirs, donc c’est une bonne nouvelle pour l’équipe. »

« Lance est une personne très dévouée et engagée dans son travail. Il travaille beaucoup dans le simulateur, il vit au Royaume-Uni et cela aide. Mais nous avons toujours été en discussion constante à propos de l’équipe et de ce qui se passe dans la voiture. »

« Même ces deux derniers jours, nous étions constamment sur WhatsApp après Barcelone, et même dimanche soir après Barcelone, nous avons échangé un texte assez important. Et ce genre de relation, je ne me souviens pas en avoir eu avec d’autres coéquipiers dans le passé. Lance a toujours été très ouvert et a demandé beaucoup de choses sur le plan du pilotage, les techniques de freinage, les différents types de circuits aussi. »

Alonso se dit aussi ravi d’apprendre... de Lance Stroll sur certains virages ou circuits !

« Nous avons identifié l’année dernière et cette année avec les ingénieurs qu’il y a quelques virages où il est fort, quelques virages où je suis plus fort. »

« Sur certains circuits, j’ai toujours été très compétitif et sur d’autres, Lance a toujours été très compétitif, et nous essayons de comprendre pourquoi. »

« Il y a toujours un modèle que nous suivons et certains virages que nous aimons plus que d’autres. Et donc, s’il y a quelque chose à apprendre de nos coéquipiers… nous avons été très ouverts et nous avons essayé de le comprendre, même en travaillant nos techniques dans le simulateur. Donc ce genre de choses est évidemment très important pour l’équipe. »

Fernando Alonso conclut son intervention en adoubant Lance Stroll : après lui, le leader de l’équipe, ce sera le Canadien.

« Comme je l’ai dit à plusieurs reprises, je suis ici dans cette équipe pour un projet à très long terme dans ma vie, dans ma carrière. Et même quand je ne piloterai plus, j’espère que Lance prendra la tête de cette équipe et je le soutiendrai même quand je ne serai plus au volant. »

Aston Martin F1 Team

Recherche

Info Formule 1

Photos

Vidéos