Formule 1

Alonso essuie un nouveau refus pour disputer l’Indy 500

La Triple Couronne s’éloigne pour l’Espagnol

Recherche

Par Emmanuel Touzot

13 février 2020 - 13:42
Alonso essuie un nouveau refus pour (...)

Après le revers qu’a subi Fernando Alonso, avec le probable veto de Honda pour que l’Espagnol puisse obtenir un volant avec l’équipe Andretti, qui utilise les blocs propulseurs japonais, son horizon s’assombrit quant à une possible participation à l’Indy 500.

En effet, le temps commence à presser et les places se font rares, puisque le double champion du monde de F1 vient de subir un autre refus pour une place dans la course disputée fin mai.

L’équipe Ed Carpenter Racing, qui aurait certainement aimé proposer un volant à l’Espagnol, n’a pas les moyens de lui offrir une chance. En effet, elle engagera déjà trois voitures lors de la course, destinées à Carpenter lui-même, à Conor Daly, qui dispute également toutes les courses routières pour l’équipe, et à Rinus Veekay, qui est pilote titulaire pour l’équipe.

"Nous ne sommes pas en position de faire rouler plus de trois voitures, nous sommes une équipe à deux voitures" a déclaré Ed Carpenter. "Si nous doublions la taille de notre équipe pour le mois de mai, ça ne serait bon pour personne."

Alonso n’ayant plus de lien avec McLaren, la troisième voiture engagée aux côtés de Patricio O’Ward et Oliver Askew ne devrait pas être pour lui. Penske n’aura pas non plus de place pour lui, Ganassi utilise des moteurs Honda, et les autres équipes ne devraient pas avoir les moyens d’engager une autre monoplace. L’affaire semble donc mal engagée pour qu’Alonso vise la triple couronne cette année.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less