Formule 1

Allison s’attendait à devoir quitter Mercedes F1 quand il a pris sa décision

Mais Toto Wolff a créé un poste sur mesure pour lui

Recherche

Par Alexandre C.

16 avril 2021 - 20:13
Allison s’attendait à devoir quitter (...)

Il y aura du changement le 1er juillet prochain au sommet de la direction technique de Mercedes. James Allison, directeur technique en poste, va prendre du recul, pour devenir directeur technique en chef, un poste créé pour l’occasion, où il pourra superviser de plus haut, de plus loin, et sans doute avec moins d’implication quotidienne, le quotidien de Brackley. Le remplacera Mike Elliott (comme directeur technique ’simple’).

James Allison restera ainsi dans la famille Mercedes et c’est pour lui… une surprise. Car quand il a décidé de prendre du recul, il y a deux ans, il s’attendait à ce que Mercedes lui montre la porte de la sortie. C’est là une nouvelle preuve de la très belle entente régnant entre Allison et Toto Wolff (même si évidemment l’équipe ne veut pas qu’il livre ses secrets à la concurrence…)

« Quand j’ai senti en 2019 que c’était la bonne chose pour moi et la meilleure chose pour l’équipe de me retirer, je pensais vraiment que je m’éloignerais de mon canapé pour encourager l’équipe depuis la ligne de touche » confie Allison à Imola.

« Je n’imaginais pas qu’il y aurait une place pour moi dans l’équipe, après avoir renoncé à ce poste en or. Heureusement, Toto voyait les choses un peu différemment. Et entre nous, nous avons travaillé sur la manière dont je pourrais contribuer à l’équipe. »

Depuis qu’il a pris cette décision, en 2019 donc, James Allison a eu le temps de préparer Mike Elliott à ses nouvelles responsabilités. Pour assurer la transition en toute fluidité.

« Il s’agissait simplement d’organiser le timing de cette transition de manière à ce que l’entreprise puisse se renforcer en passant le relais à un ingénieur très fort, Mike Elliott. Et de le faire d’une manière qui permette à l’entreprise d’attaquer les championnats sans manquer une étape. »

« Il y a longtemps que j’ai atteint ce but dans ma propre tête, et ensuite il faut un certain temps pour mettre en place les éléments de base pour en faire une réalité. Je préférerais de loin que cela soit fait quand j’étais encore utile, plutôt que de devenir un vieux truc qui gêne. »

« La période pour laquelle j’étais vraiment à l’aise et confiant pour m’engager en tant que directeur technique est ce que vous avez vu, ces dernières années ; et nous avons travaillé collectivement pour s’assurer que la transition de moi à Mike serait un succès et donnerait tous les avantages qui viennent de la vigueur quand quelqu’un de nouveau arrive aux manettes. »

« Ce n’est pas seulement l’opportunité pour Mike que cela produit, mais il y a une sorte d’effet d’entraînement à travers l’entreprise qui en résulte. Et c’est généralement une chose très saine pour une équipe. »

James Allison a peut-être pris cette décision pour des raisons personnelles ; après le décès de sa femme, il était déjà rentré au Royaume-Uni, quittant Ferrari pour Mercedes.

Il rend maintenant hommage à une équipe « extraordinaire, au grand cœur, avec une bonne nature, et une culture amusante. »

« Le fait d’être en vie… J’ai connu quelques difficultés au cours des cinq dernières années. »

« Je sais que c’est la bonne chose à faire, mais une grande partie de moi me crie : "Mais qu’est-ce que tu fais ?" »

« C’est un travail brillant. Mais c’est définitivement la bonne chose à faire pour moi. Et c’est définitivement la bonne chose pour l’équipe. Et c’est ça le plus important. »

« Mais je suis sûr que je pourrai regarder en arrière sur cette période dorée que j’ai eu la chance d’avoir à la fin de ma carrière en F1 et juste penser à la chance que j’ai eu de tomber dans ce groupe de personnes à ce moment-là, et d’être le directeur technique de ce qui est sans doute l’équipe de Formule 1 la plus couronnée de succès et la plus étonnante qui ait jamais existé. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less