Formule 1

Albon veut poursuivre sur sa lancée en Chine

1000 Grands Prix après, un deuxième Thaïlandais va prendre le départ

Recherche

Par A. Combralier

8 avril 2019 - 16:45
Albon veut poursuivre sur sa lancée (...)

Alexander Albon a marqué ses premiers points lors du dernier Grand Prix à Bahreïn (9e place), et ainsi confirmé ses débuts encourageants dans la discipline.

L’enjeu, pour le Thaïlandais, est bien évidemment de continuer sur cette lancée en Chine, pour prendre l’ascendant peu à peu sur son coéquipier plus expérimenté, Daniil Kvyat.

« C’est bon d’arriver à Shanghai après avoir marqué mes premiers points en F1, à Bahreïn, même si ça n’a jamais été un sujet d’inquiétude pour moi. C’était vraiment bon d’avoir ces points pour récompenser tout le dur labeur de l’équipe en coulisses. Certes, la chance a pu jouer son rôle, puisque d’autres pilotes ont connu des problèmes, mais nous étions là pour bénéficier de cette fiabilité, donc c’était un résultat mérité. »

« Malgré tout, Shanghai sera une nouvelle piste pour moi donc ce ne sera pas simple, et c’est un circuit difficile selon mon expérience dans le simulateur. Il ne semble pas facile du tout, mais cela fait partie du jeu. Le simulateur m’a donné les connaissances requises pour que ce circuit ne me soit pas totalement étranger. J’ai regardé beaucoup de caméras embarquées et j’irai étape par étape. Avoir ces deux jours d’essais à Bahreïn, c’était très utile pour moi, puisque j’ai passé finalement peu de temps dans une F1, et j’utiliserai aussi ces connaissances pour la course de ce week-end. »

Alexander Albon s’attend tout de même à prendre du plaisir sur ce tracé chinois…

« Le circuit, de ce que j’ai vu dans le simulateur, a quelques portions intéressantes, comme le premier secteur. Un long virage, et dans la réalité, à l’entrée du premier virage en qualifications, avec toutes les forces-G, ce sera incroyable. J’ai hâte d’y être et je suis excité, car c’est une course sympathique et ce sera la première fois que j’irai en Chine. »

Le troisième Grand Prix de la carrière d’Alexander Albon sera aussi le 1000e de l’histoire de la F1 : réalise-t-il la chance qui lui est faite ?

« Bien sûr, c’est le 1000e Grand Prix. J’aurai un casque customisé et il rendra hommage au Prince Bira, qui était le premier Thaïlandais à piloter en F1, le seul avant moi en fait. Et il participé au tout premier Grand Prix de F1, à Silverstone en 1950. »

Toro Rosso

expand_less