Albon se sent inévitablement rouillé pour son retour en F1

Mais le pilote Williams se remet dans le bain

Recherche

Par Emmanuel Touzot

25 février 2022 - 10:38
Albon se sent inévitablement rouillé (...)

Alex Albon a reconnu qu’il n’était pas au mieux de sa forme après le retour dans une monoplace de F1. Le pilote Williams a passé la saison 2021 dans le simulateur et reconnaît que son corps doit s’habituer à ces efforts plus importants.

"Il y a l’inévitable rouille avec l’année d’arrêt et le manque de pilotage" indique Albon. "Vous pouvez vous entraîner autant que vous voulez, mais vous avez toujours cette douleur matinale quand vous vous réveillez. C’est surtout le cou que vous ressentez le lendemain."

"En termes de pilotage, ça va. Mais en fait, c’est plus l’apprentissage de la voiture, de la nouvelle équipe. C’est un style de pilotage complètement différent de celui auquel je suis habitué, mais j’essaie de l’apprendre. Cela peut prendre un peu de temps, mais jusqu’à présent, je me sens plutôt bien."

Les nouvelles monoplaces offrent évidemment aux pilotes une expérience totalement différente des précédentes. Albon admet que dans le cockpit, c’est moins confortable et plus rude pour les pilotes.

"Oui ça va, on commence à les voir maintenant. Ca rebondit un peu, et les voitures sont un peu raides, donc c’est un peu plus vicieux à l’intérieur. Vous bougez beaucoup, vous ressentez tout. Mais au bout du compte, elles sont rapides et tout le monde a fait du bon travail, je pense."

"Tout le monde semble avoir bien démarré et les vitesses élevées sont déjà comparables à celles de l’année dernière. Évidemment, les voitures sont un peu plus lourdes que l’an dernier, mais la différence est minime."

Albon a lui aussi noté le porpoising, le phénomène de marsouinage des nouvelles F1 : "Tout le monde en a un peu, je pense que certains en ont plus que d’autres. On le sent mais honnêtement, ça n’affecte pas vraiment le temps au tour."

"Donc on se dit un peu que tant que ça n’endommage pas la voiture, on peut faire avec. C’est évidemment une voiture très différente par rapport aux années précédentes. Et, oui, ça rend le virage 1 un peu plus intéressant."

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos