Formule 1

Ailerons illégaux, V6 Honda… Verstappen ‘va distribuer des photos’ face aux polémiques

Les reproches de son ingénieur l’ont motivé en Q3

Recherche

Par Alexandre C.

26 juin 2021 - 19:15
Ailerons illégaux, V6 Honda… Verstappen

Et si une petite remontrance de l’ingénieur de course de Max Verstappen en Q2 avait donné un surcroît de motivation au Néerlandais, en Q3, afin de damer le pion aux Mercedes F1 ? C’est l’hypothèse que formulait le pilote lui-même après sa pole du Red Bull Ring.

En effet Max Verstappen a avorté un tour de reconnaissance en tendres en Q2 (pour se préparer à la Q3), et s’est fait alors tirer les bretelles par son ingénieur Lambiase… pour en retirer un petit coup de boost par la suite sur ces même pneus tendres.

« Mon ingénieur m’a bien chauffé pour la Q3 ! Il était contrarié que je n’aie pas fait le tour d’observation sur les pneus tendres [en Q2], alors il est venu à la radio quand je suis rentré aux stands et il a dit : ’Je sais que tu as été ralenti dans le virage 1, mais tu aurais dû pousser pour le tour pour voir comment étaient les pneus’. Je n’ai pas répondu, mais secrètement à l’intérieur, ça m’a donné envie de pousser un peu plus fort sur ce premier tour en Q3 ! »

Quoi qu’il en soit voici Max Verstappen en pole avec trois dixièmes d’avance sur les Mercedes : sur un circuit aussi court que le Red Bull Ring, cela représente une sacrée bonne avance !

« C’est un très bon week-end. Encore une fois, lors des qualifications, la voiture était vraiment bonne. Ce n’était pas facile de gérer le trafic dans les derniers virages pour avoir un tour propre, mais je pense que ce premier tour en Q3 était assez bon à la fin. J’ai eu un bon premier secteur et bien sûr je suis super content d’être en pole ici à la maison. C’est toujours agréable de voir une Red Bull première ici. »

« Nous avons fait quelques petits ajustements et il semble que c’était un bon pas en avant. Il s’agissait juste de mettre les pneus dans leur bonne fenêtre de fonctionnement, en s’assurant que vous vous qualifiez sur le medium en Q2 - parce que les écarts ici avec toutes les autres équipes sont assez petits. Donc ce n’était pas super facile. Mais nous avons réussi à le faire. »

Et demain, avec peut-être de la pluie, que peuvent attendre Max Verstappen et Red Bull ? Retenir les Mercedes sera-t-il aisé ?

« Je m’attends bien sûr à ce que demain soit serré, mais c’est ce que tout le monde aime, donc j’ai hâte d’y être. »

« Jusqu’à présent, en longs relais, nous avons été très proches les uns des autres, donc nous devrons voir sur une distance de course complète comment cela va se passer. Mais je m’attends à ce que ce soit très serré... Ce n’est jamais facile. J’aimerais que parfois ce soit facile. Mais à la fin, c’est bon pour la course. Et je suis sûr que demain encore, ce sera très serré, donc j’espère que ce sera aussi intéressant qu’en France. »

Ailerons arrière, V6 Honda : Verstappen balaie les doutes

Max Verstappen a aussi profité de l’après-qualifications pour remettre en place les sceptiques (notamment Mercedes) sur la légalité de l’aileron arrière de Red Bull, ou de la nouvelle unité de puissance Honda apportée au Paul Ricard.

Sur les ailerons arrière si flexibles de Red Bull, Max Verstappen constate que même avec la nouvelle directive technique renforçant les contrôles, Red Bull reste rapide en lignes droites. Cela veut dire que le précédent aileron était bien légal pour lui ! Et Max Verstappen de plaisanter sur ce sujet...

« La prochaine fois, je vais imprimer des photos de l’aileron arrière que nous utilisons et de sa différence [avec les Mercedes en termes de réglage aérodynamique], et je les remettrai à chaque journaliste. Parce que je reçois ces questions depuis deux ou trois semaines maintenant – on nous dit que sommes vraiment rapides dans la ligne droite, et oui nous le sommes. Mais regardez notre aileron arrière. Je ne pense pas que ce soit exactement la même chose que Mercedes. »

Quant à l’unité de puissance Honda, Max Verstappen réaffirme qu’elle n’est pas plus rapide que celle du début de saison (le gel moteur interdit d’amener une nouvelle unité de puissance avec un gain de performance). Et Max Verstappen de plaisanter encore sur son imprimante !

« Pour sûr, Honda a fait un excellent travail par rapport à l’année dernière, mais de notre premier moteur au moteur que nous avons dans la voiture maintenant, c’est seulement des améliorations de fiabilité, avec aucun avantage clair sur la puissance pure. Donc je vais allumer mon imprimante la prochaine fois et je vais remettre quelques clichés... »

Rappelons toutefois que si Red Bull a un moteur plus fiable, elle pourra l’utiliser de manière plus agressive en Grand Prix, gagnant donc quelques centièmes voire dixièmes de performance au passage...

La grille de départ du GP de Styrie :

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less