Formule 1

Affaire Racing Point : Pas d’animosité entre McLaren et Mercedes

Seidl admet que tout va bien malgré les divergences de vue

Recherche

Par Olivier Ferret

11 août 2020 - 14:44
Affaire Racing Point : Pas d’animosité

McLaren a notifié son intention de faire appel dans l’affaire Racing Point contre le jugement rendu par la FIA.

L’équipe de Silverstone est soutenue dans sa position par son fournisseur et partenaire, Mercedes... qui est aussi le futur partenaire de McLaren. Alors que Toto Wolff a révélé qu’il cherchait à faire le médiateur dans le paddock pour éviter qu’un appel ait bien lieu, y a-t-il des tensions entre McLaren et son futur motoriste ?

Andreas Seidl, le directeur de McLaren en F1, assure que non.

"Non, aucune animosité entre Mercedes et nous. Nous avons une super relation avec Toto de toute façon, leurs gars à l’usine moteur à Brixworth pour nous aider à préparer l’année prochaine. Et, pour le moment, l’affaire concerne Racing Point et non Mercedes," explique-t-il.

Les tensions sont toutefois très vives dans le paddock. Lawrence Stroll a aussi attaqué les patrons qui se sont liguées contre son équipe, en soulignant le manque de sportivité dans cette affaire.

"Je ne veux pas commenter ce que M. Stroll a dit, pour être honnête. Dans son cas, nous sommes en cours d’instruction d’une affaire donc je ne veux pas commenter. Et en même temps, il est important aussi de ne pas dépenser trop d’énergie là-dessus parce que nous avons déjà beaucoup à faire chez McLaren et ça reste mon domaine de concentration principal."

McLaren

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less