Formule 1

Adrian Campos : Le pilote de F1 devenu dénicheur de talents

Un excellent gestionnaire dans les formules de promotion

Recherche

Par Emmanuel Touzot

31 janvier 2021 - 13:07
Adrian Campos : Le pilote de F1 (...)

Adrian Campos est décédé cette semaine, et beaucoup le connaissaient pour ses tentatives d’accession à la F1, notamment avec le team finalement devenu HRT. Mais l’Espagnol était aussi un pilote.

Tout d’abord champion d’Espagne de voiture radiocommandées en 1980, Campos a pris le volant l’année suivante, avant d’atteindre la Formule 3. De là, il a disputé trois saison à ce niveau, avec un podium au championnat d’Allemagne, puis a migré vers la F3000, l’ancêtre de la F2 actuelle.

Engagé par Peter Gethin Racing puis par Lola Motorsport, Campos a peu brillé dans la discipline, atteignant la septième place comme meilleur résultat durant la saison 1986. La plupart de ses courses ont été marquées par une non-qualification ou un abandon.

Mais à une époque où les pilotes payants étaient légion en Formule 1, et où elle comptait 32 engagés, Campos a passé deux saisons au sein de la modeste Scuderia Minardi, renommée Lois Minardi Team en 1988.

Lors de la saison 1987, il a été disqualifié au Brésil, était non-partant à Monaco, et a terminé 14e en Espagne. Lors des 13 autres courses disputées cette année-là, il a abandonné et n’a pas vu le drapeau à damier.

En 1988, l’aventure a tourné court après un abandon au Brésil (photo), une 16e place à Imola, et trois non-qualifications consécutives à Monaco, au Mexique et au Canada. L’aventure F1 s’arrêtait brutalement, mais Campos allait paradoxalement trouver sa voie après cela.

Un dénicheur de talents avec Campos Racing

L’écurie Campos Racing a été fondée fin 1997, et a rapidement connu des belles années directement. Campos a en effet engagé Marc Gene et surtout Fernando Alonso en 1998 et 1999 en World Series By Nissan. L’équipe Campos Racing a remporté les trois premières saisons de la discipline.

En 2005, Adrian Campos a jeté son dévolu sur le GP2, ancien nom de la F2. Dès sa troisième saison, avec Vitaly Petrov et Giorgio Pantano, l’équipe était troisième du championnat, puis le remportait en 2008.

En 2009, Campos s’est associé à Alejandro Agag, aujourd’hui PDG de la Formule E. Sous le nom Barwa Campos, puis Barwa Addax, ils ont fini vice-champions chez les équipe dès cette année-là.

En 2010, c’est Sergio Pérez qui a rejoint l’équipe avec Giedo van der Garde. Pérez a notamment gagné à Monaco (photo ci-dessous) et a terminé vice-champion, comme Barwa Addax.

Toujours avec Van der Garde et avec Charles Pic, l’équipe a été championne en 2011. Après deux mauvaises saisons en 2012 et 2013, Campos Racing est revenu sous son identité initiale en 2014.

Elle n’a jamais retrouvé son lustre d’antan depuis son retour, mais elle a tout de même fait rouler des pilotes devenus des références, comme Mitch Evans, aujourd’hui en Formule E, ou Alexander Rossi, vainqueur de l’Indy 500.

La patte d’Adrian Campos s’est progressivement estompée, certainement à mesure que les finances se compliquaient, mais on n’enlèvera jamais à l’Espagnol sa capacité à dénicher des talents tels que Fernando Alonso ou Sergio Pérez, qui seront encore en F1 l’an prochain.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less