Formule 1

Webber et Vettel, nouvelles tensions chez Red Bull

Vettel n’a pas digéré les qualifications

Recherche

Par Olivier Ferret

23 mai 2011 - 17:38
Webber et Vettel, nouvelles tensions

Lorsque Mark Webber a signé la pole position du Grand Prix d’Espagne samedi, devant Sebastian Vettel, il est sorti de sa voiture, sourire au lèvre. Une sorte de sourire de revanche, du type de celui de Silverstone l’an passé lorsqu’il s’était imposé alors qu’il ne disposait pas de ce fameux nouvel aileron avant qui avait fait couler tant d’encre.

Pour Sebastian Vettel, il n’était pas question de s’avouer vaincu : il est resté dans sa voiture, prêt à faire une deuxième tentative. Une attitude qui a dérangé puisque les deux hommes avaient passé un pacte en Turquie : si la marge est suffisante sur les adversaires, ce qui était encore le cas à Barcelone, un seul run sera effectué, afin de garder des pneus tendres neufs pour la course.

Après quelques minutes de négociations, les ingénieurs de Webber ne comprenant pas l’attitude du pilote allemand et le signalant à Christian Horner, Vettel s’est finalement incliné à tenir parole et à ne pas faire de deuxième tentative pour prendre la pole à son équipier. Le muret des stands de Red Bull a donné raison à Webber et cela a fortement agacé le jeune Allemand. Au point que les deux équipiers ne se sont ensuite presque plus adressé la parole du week-end, selon un observateur très proche de l’écurie.

Les tensions seraient-elles de retour chez Red Bull ? La victoire de Vettel le lendemain n’a pas été fêtée par Webber, qui a choisi une nouvelle fois de boycotter la photo de groupe après la victoire (voir ci-dessus et dans notre galerie). Un remake de 2010 est possible...

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less